Partager

Le gouvernement américain, à travers le Millenium Challenge Account (MCA), a financé en 2010 au Mali des secteurs porteurs dont le secteur aéronautique à hauteur de 400 millions de dollars. Mais avec les événements de mars 2012, les travaux d’extension de l’aéroport de Bamako-Sénou ont connu un arrêt. En quête de financement pour l’achèvement des travaux, un atelier dédié à la validation technique de l’étude d’évaluation des travaux restants du projet aéroport, s’est ouvert hier à Bamako.

Il s’agira, pour les participants à travers ses assises de trois jours, de partager le rapport provisoire de la mission, de recueillir les observations et recommandations pour finaliser le document. L’autre objectif vise également une meilleure connaissance de la situation par les autorités.

Présidant la cérémonie d’ouverture, le chef de cabinet de la Primature, a invité les participants à bien examiner le rapport du bureau d’étude Roche afin de faciliter le processus de mobilisation des fonds auprès des partenaires.

Pour le chef de la mission d’évaluation, Abdoulaye Modibo Maïga, la réalisation du nouveau terminal passager de l’aéroport permettra à la fois le désenclavement de l’extérieur et le développement économique du Mali. L’étude d’évaluation objet de l’atelier est réalisée par un groupe du Canada dénommé Roche.

Mohamed Daou

25 Juin 2013