Partager

Dans le cadre de la série de visites de courtoisie qu’il a entamées dès sa prise fonction, le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, s’est rendu hier au domicile de Cheick Soufi Bilal, guide spirituel de la communauté musulmane des Soufis du Mali, sis à Senou.

Le chef du gouvernement était venu solliciter les bénédictions et l’accompagnement de la communauté soufie pour la réussite de la Transition. Sur place, le visiteur de marque a été accueilli par Cheick Soufi Bilal Diallo, non moins 2è vice-président du Haut conseil islamique du Mali (HCIM), en présence d’une foule de disciples.
La rencontre a également enregistré la présence des représentants de la Plateforme des habitants de la zone dite aéroportuaire, des autorités coutumières des quartiers de Senou, Faladiè et de Sirakoro.

Face à ses hôtes, le Premier ministre a, de prime abord, remercié Cheick Soufi Bilal pour tous les actes posés dans le cadre du combat pour le changement mené par le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP). Le visiteur du jour a exposé les priorités de la Transition qui s’articulent autour de trois piliers essentiels : l’amélioration de la sécurité sur le territoire national, les réformes politiques et institutionnelles et l’apaisement du climat social.

Pour relever ces défis, le Premier ministre est à l’écoute des forces vives, conformément à la volonté d’insclusivité instruite par le chef de l’État, le colonel Assimi Goïta. Occasion pour Dr Choguel Kokalla Maïga de réitérer la volonté politique affichée des autorités de la Transition pour la mise en place d’un organe unique de gestion des élections.
Le Premier ministre avec le chef religieux Cheick Soufi Bilal Diallo
Le chef du gouvernement a également rassuré ses interlocuteurs sur le respect du délai imparti pour la fin de la Transition, avant d’indiquer la nécessité d’organiser des Assises nationales de la refondation (ANR) pour faire face à la grogne sociale et poser les jalons d’un Mali nouveau.

Visiblement heureux, Cheick Soufi Bilal a salué la démarche participative du Premier ministre, promettant de soutenir les autorités de la Transition.
« La porte de la communauté des Soufis sur l’ensemble du territoire et en dehors du Mali est grandement ouverte. Nous vous accompagnons ‘’ In Shaa Allah’’ à la limite de nos pouvoirs», a déclaré le guide religieux.

La remise d’un lot de 15 cartons d’exemplaires du Saint Coran par le guide des Soufis au chef du gouvernement et la visite du Centre médical Cheick Soufi Bilal (CMCSB) ont mis fin à la rencontre.



Aboubacar TRAORÉ

Source: L’ESSOR