Partager

Décoration des ministres de la transition : quand Dioncounda ignore Cheick Modibo Diarra pour ne pas mécontenter le capitaine Sanogo

Le président de la République par intérim, Dioncounda TRAORE, a fait hier ses adieux au gouvernement à la faveur d’un conseil des ministres extraordinaire à Koulouba. Chaque membre du gouvernement a élevé à une dignité honorifique dans les ordres nationaux du Mali, mais le désormais ex-président a décidé d’ignorer son ex-Premier ministre, Cheick Modibo Diarra et les ex-ministres proches de celui-ci, certainement pour ne pas mécontenter le capitaine Amadou Haya Sanogo à l’origine de l’éviction de M Diarra.

Lors de cet ultime conseil des ministres, Dioncounda TRAORE, a prononcé une allocution de circonstance essentiellement consacrée aux remerciements et félicitations à chaque membre du Gouvernement pour les bons et loyaux services rendus à la Nation. Il a témoigné de la reconnaissance de la Nation à « ces femmes et hommes qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour accomplir leur mission à un moment où notre pays était plongé dans un gouffre abyssal ». Chaque membre du gouvernement a été élevé à une dignité honorifique dans les Ordres Nationaux du Mali. Pour quelques-uns, ça a été un passage normal au grade immédiatement supérieur à celui qu’ils étrennent déjà tandis que pour la majorité des récipiendaires, il s’agira d’une toute première entrée dans les Ordres.

Ce privilège républicain a été également étendu à une poignée de personnalités civiles et militaires dont le parcours professionnel mérite amplement que la Nation leur accorde une distinction honorifique pour services rendus. Au total, soixante personnes ont bénéficié de cette décoration à titre exceptionnel et ont reçu leurs médailles après le Conseil des Ministres extraordinaire.

Mais le désormais ex-président a décidé d’ignorer son ex-Premier ministre, Cheick Modibo Diarra et les ex-ministres proches de celui-ci, certainement pour ne pas mécontenter le capitaine Amadou Haya Sanogo à l’origine de l’éviction de M Diarra après plusieurs mois à la Primature. Comme quoi, même partant, Dioncounda tient à respecter les consignes du véritable tenant du pouvoir au Mali.

Avec YC

L’Indicateur du Renouveau du 3 Septembre 2013