Partager

Lassana Fané du Djoliba vient de signer un contrat de quatre ans à El Meireck du Soudan. Il rejoint, désormais, son coéquipier Boucader D. Diallo, qui avait signé, il y a quelques semaines, un contrat de quatre ans.

Selon des sources proches du Djoliba, les Rouges de Bamako percevront pour ces deux contrats la somme de 100 millions de FCFA, soit 50 millions par contrat de joueur. En plus, le meilleur joueur de la saison écoulée, Lassana Fané, aura un salaire mensuel de 1 200 000 FCFA. Sans compter les primes de matches, les frais d’hébergement, de restauration et de téléphone. Tandis que Boucader D. Diallo percevra un million de nos francs. Actuellement, le club soudanais prépare activement les compétitions africaines aux Emirats Arabes Unis.


Coopération sportive Mali-Cuba :

Hamane Niang offre un minibus aux coopérants cubains

Le ministère de la Jeunesse et des Sports vient de doter les coopérants sportifs cubains au Mali d’un moyen de déplacement autonome. Il s’agit d’un minibus de 12 places d’un coût de 19 392 690 F CFA. La cérémonie de remise a eu lieu, le vendredi 16 janvier 2009, dans la cour du ministère de la Jeunesse et des Sports. Une façon d’appuyer et de motiver les coopérants sportifs cubains au Mali.

La clef du véhicule a été remise à l’Ambassadeur de Cuba au Mali, Son Excellence Miguel Otéro Lopez, par le ministre Hamane Niang. En plus des coopérants et des membres du Cabinet du département, l’Ambassadeur du Mali à Cuba, Son Excellence Fidel Diarra, était présent à cette cérémonie modeste mais pleine de signification.

Dans son allocution, le ministre Hamane Niang a tenu à souligner l’impact de la présence cubaine dans le développement du sport au Mali. Selon lui, ce minibus servira à améliorer les conditions de travail des coopérants cubains au Mali.

Au nom des coopérants sportifs, l’Ambassadeur de Cuba a remercié le gouvernement du Mali, à travers le ministère de la Jeunesse et des Sports, «pour ses efforts inlassables visant à améliorer les conditions de séjour de ses compatriotes et surtout à consolider la coopération entre le Mali et Cuba».

Rappelons que le Mali compte, aujourd’hui, près de 145 coopérants, dont 36 œuvrent dans le domaine du sport à Bamako et à l’intérieur du pays.

Il faut également souligner que le département s’est doté d’un car de 34 places d’une valeur de 55 301 310 F CFA, pour le transport des délégations sportives.


Compétitions africaines des clubs

Les licences du Djoliba et du Stade Malien de Bamako ont été bel et bien reçues par la CAF

Le Djoliba AC et le Stade Malien de Bamako joueront les compétitions africaines des clubs de la Confédération Africaine de Football (CAF). Les licences des deux clubs ont été bel et bien reçues par la CAF.

Le Djoliba et le Stade étaient menacés d’être disqualifiés parce que «la CAF n’avait pas reçu les licences des joueurs». C’est suite à une correspondance en date du 11 janvier que la Fédération Malienne de Football a été informée par la CAF que «sept licences seulement du Djoliba ont été reçues». Alors que la date-butoir était prévue pour le 15 janvier.

Il se trouve que la Fédération Malienne de Football avait envoyé les documents par la poste avec EMS CAIRE. Un premier lot de licences avait été envoyé, depuis le 18 décembre, sous le N°48 du 14 EK 752. Et le deuxième envoi a été reçu, le 4 janvier 2009, en Egypte sous le N°49 du 31 EK 572.

Après vérification, il s’avère que les licences ont été, bel et bien, envoyées à la CAF. Donc, le Djoliba et le Stade Malien de Bamako sont engagés dans les compétitions africaines.

D’ores et déjà, les Rouges de Bamako affronteront, le 1er février au Stade Omnisports, le FC Casamance du Sénégal, en Ligue des Champions. Tandis que les Blancs de Bamako joueront en mars contre le Stade Tunisien en Coupe de la Confédération Africaine.


Alou B HAIDARA

19 Janvier 2009