Partager

Depuis les résultats du scrutin du 26 Avril 2009, les tractations et négociations vont bon train, sinon marchent bien pour le contrôle de la Mairie en Commune V. En effet, l’ADEMA ayant décroché le maximum de conseillers après l’URD arrivée en tête, tient coûte que coûte à occuper le fauteuil du Maire sortant. Et selon nos sources, le parti de l’Abeille serait même entré en négociation avec quelques conseillers en vue d’atteindre son objectif.

Le Maire sortant, Demba Fané, va-t-il alors revoir ses ambitions à la baisse pour laisser son adversaire lui ravir ou prendre sa place ? Voilà la grande question que bien des électeurs se posent au niveau de cette Commune où plus d’un semble déçu du comportement de l’équipe municipale sortante, surtout à cause des actes qu’elle a posés durant le mandat écoulé.

Par ailleurs, même si, pour se disculper, Demba Fané avance des arguments, les électeurs, eux, n’y croient plus, malgré le fait qu’ils n’ont pas pu le “sanctionner” lors du vote. Aussi le Maire sortant se montre-t-il déterminé à conserver son fauteuil. Pourra-t-il réussir ?

Voilà une autre question dont la réponse est attendue par tous ceux qui se disent étonnés de la manière dont l’URD (dont le Maire n’a jamais fait l’unanimité en Commune V) a pu engranger le maximum de conseillers au terme de cette compétition.

Aussi, avant même que le nom du futur Maire ne soit connu, les supputations vont déjà bon train dans tous les quartiers où l’on attend de voir un Maire préoccupé par le sort de ses mandants.

C’est surtout cette situation qui pourrait profiter à l’ADEMA, dont les responsables sont en train de se battre pour que le fauteuil du maire revienne à Boubacar Bah dit “Bill“.

Rappelons qu’à l’issue de élections municipales de 2004, “Bill ” avait occupé ledit fauteuil, avant d’être victime d’un complot orchestré à la base, avec la démission de certains élus l’ayant mis en disgrâce.

C’est d’ailleurs ce qui avait favorisé l’arrivée du cadre de l’URD qui, selon certains observateurs, n’a pas n’a pas su s’investir en vue de se ménager une place dans le coeur des électeurs qui pourraient lui renouveler leur confiance au cas où il exprimerait le besoin de briguer un autre mandat.

Pour bon nombre d’observateurs, Boubacar BAH dit “Bill ” également n’est pas l’homme qu’il faut pour changer le visage de cette Commune qui regroupe les quartiers les plus importants : Badalabougou, Kalaban, Djicoroni, Daoudabougou, Sabalibougou, Quartier-Mali et Torokobougou.

Tout en reconnaissant les qualités, les compétences et la valeur de “Bill ” sur le plan politique, d’autres observateurs ne manquent pourtant pas, par ailleurs, d’énumérer les défauts de ce cadre qui compte néanmoins au bureau exécutif du parti de l’Abeille.

Aussi, entre l’URD, l’ADEMA, le combat risque sans nul doute de laisser des traces en Commune V. Déjà, les deux candidats ont investi le terrain en organisant des pourparlers avec les autres listes.


Laya DIARRA

07 Mai 2009