Partager

Ce 30 Octobre 2008, à l’hôtel SALAM, la commission d’organisation de l’Union Economique et Monétaire Ouest- Africaine (UEMOA) était face à la presse pour évaluer l’état des lieux autour du tournoi UEMOA 2008. En plus des membres de ladite commission, celle nationale était également présente, dirigée par le Directeur National des Sports, M. Moriké Moussa Traoré.

Rappelons que le tournoi de football UEMOA a été initié par ladite institution pour faciliter l’intégration des 8 pays membres, à travers le sport et plus particulièrement, le football. Et que c’est le président de la commission de l’UEMOA, M. Soumaïla Cissé, qui a initié ce tournoi.

En plus de l’intégration, ce tournoi a pour but de détecter de nouveaux talents pour leurs pays respectifs. Du coup, la 1ère édition, remportée par la Côte d’Ivoire s’est jouée au Burkina Faso en 2007.
Cette coupe, qui est à sa 2è édition, s’ouvre ce dimanche (2 Novembre) à Bamako. Après plusieurs réunions et tractations, il ressort que tout est fin prêt pour que la fête puisse enfin commencer. Selon le président de la commission d’organisation de l’UEMOA, le bugdet alloué à ce tournoi est de 330 millions de FCFA.

Ainsi les charges liées au transport aérien des équipes étrangères (7 au total), la restauration, l’hébergement, le déplacement et l’appui organisationnel et matériel de la commission nationale d’organisation sont pris en compte dans ce budget. Quant aux charges audiovisuelles -notamment la retransmission par l’ORTM-, la sécurité et la mobilisation, elles sont assurées par l’Etat malien.

Il ressort également que pour cette rencontre, tous les 7 pays ont confirmé leur participation et sont tous attendus d’ici le début du tournoi, c’est-à-dire le 2 Novembre 2008. D’ailleurs, les lieux de résidence de ces équipes -et même celui du Mali- sont déjà connus.

En effet, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso seront logés à l’hôtel Bouba ; le Mali et le Sénégal, à l’hôtel Nord-Sud ; le Bénin et le Niger à l’hôtel Les Colonnes ; la Guinée Bissau et le Togo, au Colombus ; enfin les arbitres et la presse étrangère à l’hôtel Salam. Pour que la fête soit donc, rien n’a été laissé au hasard. D’ailelurs, contrairement à la première édition, la presse locale a été fortement impliquée.

Selon le président de la commission nationale, M. Moriké Moussa Traoré, pour faciliter la participation du public malien, l’entrée est gratuite pour la première journée. Le reste des matches sera payant, mais là aussi, avec des tarifs dérisoires. Ainsi les prix ont été arrêtés à 500 FCFA (tribune d’honneur) et 300 FCFA (tribune soleil).

Notons que ce 2 novembre, le match d’ouverture opposera le Mali à la Guinée Bissau, en première heure. La 2è heure verra la rencontre entre le Burkina Faso et le Bénin. Tous ces matches se dérouleront au stade Modibo Keïta.

Espérons que tout se déroulera bien et surtout, une victoire finale des Aigles B du Mali. Ce qui couronnera davantage les efforts déployés par l’Etat malien. Tous les matches seront retransmis dans les télévisions de ces 8 pays participants.

Sadou BOCOUM

31 Octobre 2008