Partager

Le Mali, leader du groupe B, va affronter la Mauritanie, deuxième du groupe A, cet après-midi dans le cadre de la demi-finale du tournoi U17 de la Zone A de l’Union des fédérations ouest-africaines (UFOA). 
Les deux sélections se connaissent bien pour s’être affrontées à deux reprise Bamako en octobre 2020. Et pour cette double confrontation, les protégés du sélectionneur Demba Mamadou Traoré s’étaient promenés face aux Mourabitounes cadets, étrillés 6-0 puis 3-1. Cette fois, l’enjeu de la rencontre est tout autre, puisque le vainqueur décrochera son billet pour la phase finale de la CAN U17, Maroc 2021. Les cadets ont fait forte impression lors de la phase initiale, en explosant la Sierra Leone et la Guinée-Bissau, battues chacune sur le score sans appel de 5-0. 

En deux sorties, les Aiglonnets (surnom de la sélection nationale cadette, ndlr) ont donc inscrit 10 buts, un exploit qui, notre connaissance, constitue une première dans les annales du football malien. 
C’est dire que la sélection nationale cadette abordera son face à face avec la Mauritanie avec les faveurs du pronostic, mais en technicien avisé, le sélectionneur Demba Mamadou Traoré met en garde ses joueurs contre tout complexe de supériorité. «Je connais la sélection mauritanienne que nous avons rencontrée en amical il y a quelques mois. Maintenant, nous sommes en phase qualificative et ce sera un tout autre match, une autre réalité et un nouveau défi à relever», prévient le coach des Aiglonnets. «On va aborder cette demi-finale avec un état d’esprit de guerrier. On va travailler et tout mettre en œuvre pour avoir la qualification». 
La deuxième demi-finale opposera le leader du groupe A, le Sénégal et la Guinée-Bissau. Les Sénégalais, vainqueurs de la Gambie (4-2) et de la Mauritanie (4-0) ont terminé premiers de la poule A. 

Boubacar KANTÉ

Source: L’Essor