Partager

Les Policiers ont réalisé une belle opération en explosant 4-0 le PSV de Kati. Lors de la dernière journée prévue aujourd’hui, un nul suffira au champion du District face au Sigui pour accéder à l’élite

L’AS Police a donc réussi avec brio son entrée en lice au tournoi de montée en D1. Lundi au stade Abdoulaye Macoro Sissoko les joueurs de Lamine Diarra ont fait parler la poudre devant le PSV de Kati battu sur le score sans appel de 4-0.

Une demi-heure a suffi aux Policiers pour débloquer le tableau d’affichage. Suite à un centre parfait de Moussa Diarra, le latéral gauche Oumar Konaté saute plus haut que tout le monde et place une tête somptueuse qui ne laisse aucune chance au portier katois, Moussa Traoré (1-0, 28è min). Dans la foulée, les Policiers ratent le break avec ce lob de Bréhima Diassana qui a failli faire mouche (35è min).

Après cette action, les joueurs de Kati vont sortir la tête de l’eau et se créent, coup sur coup, deux occasions nettes. Malheureusement pour le champion de la ligue de Koulikoro, Abdoulaye Coulibaly et Pascal Kanouté confondent vitesse et précipitation devant les buts adverses (40è et 44è min). Au retour des vestiaires, le PSV de Kati poursuit sur sa lancée mais ce sont les Policiers qui doublent la mise par Aguissa Ag Almaïmouna, suite à un penalty sifflé pour une faute d’un défenseur katois sur l’intenable Moussa Diarra (2-0, 48è min).

Sur le coup, le défenseur du PSV, Abou Kourouma sera expulsé par le référé central, Brahima Ouélé. Dès lors la mission devenait quasi impossible pour les joueurs de la ville des garnisons face à des Policiers en supériorité numérique et visiblement bien en place. Comble de malheur, deux autres joueurs de Kati, Hamidou Samaké et Pascal Kanouté seront exclus pendant cette deuxième période, contre un (Abou Konaté) du côté de l’AS Police. Conséquences : les Katois encaissent deux nouveaux buts aux 59è et 75è min, œuvre d’Aguissa Ag Almaïmouna (59è min) et d’Abdoulaye Sinaba (75è min). Grâce à ce succès, l’AS Police prend la tête du classement avec 3 points, à égalité avec le Sigui, mais avec une différence de but supérieur (+4, contre +1 pour les Kayesiens).

Le PSV de Kati ferme la marche avec 0 points -5. A Sikasso la deuxième journée a été marquée par l’exploit d’Elwidji d’Haguel Hoc qui a dominé 2-1 le Biton de Ségou. Demba Diallo a ouvert le score à la 23è minute pour les joueurs de la 9è Région avant de passer le relais à Oumar Fané qui doublera la mise peu après la demi-heure (37è min). Juste avant la pause Malamine Diarra réduira le score pour les Ségoviens (45è min), mais à la reprise lwidji défendra son petite avance jusqu’au bout.

Ce résultat pourrait faire le bonheur du Stade malien de Sikasso qui peut se contenter d’un nul aujourd’hui face au Biton pour valider son ticket. A Mopti, la surprise de la deuxième journée est à mettre à l’actif de l’US Niafunké vainqueur 1-0 de l’US Gounzoureye de Gao. L’unique but de la rencontre porte la signature de Kanda Coulibaly qui a frappé juste avant la pause. Avec ce succès, l’US Nianfunké peut rêver de la montée en D1, mais pour ce faire, les joueurs de la Région de Tombouctou devront battre le Débo club, aujourd’hui dans le duel au sommet de la troisième et dernière journée.

Envoyés spéciaux D. COULIBALY

Morimakan COULIBALY

Lundi 22 juillet au stade Abdoulaye Macoro Sissoko de Kayes PSV de Kati-AS Police : 0-4 Buts de Oumar Konaté (28è min), Aguissa Ag Almaïmouna (48è min sur penalty et 58è min) et Abdoulaye Sinaba (75è min). Expulsion de Abou Kourouma (47è min), Hamidou Samaké (61è min) et Pascal Kanouté (70è min) du PSV de Kati et de Abou Konaté (61è min) de l’AS Police. Mauvais arbitrage de Brahima Oulé assisté de Nouhoun Bamba et Djénèba Coulibaly PSV de Kati : Moussa Traoré, Oumar Diakité, Aly Sacko, Abou Kourouma, Mohamed Diallo, Hamidou Diallo (Dodoumbé dit Tata Sangaré), Abdoulaye Coulibaly (Abdoulaye Dembélé), Tidiane Sangaré, Konan Mathias Kouadio, Sidiki Kourouma et Pascal Kanouté.

Entraîneur : Issiaka Bagayoko. AS Police : Boubacar Keïta, Alfousseyni Touré (cap), Aliou Sangaré, Daba Fofana, Tenema Coulibaly, Aguissa Ag Almaïmouna (Alain Claude Traoré), Abou Konaté, Ousmane Diarra, Oumar Konaté, Bréhima Diassana (Daouda Dembélé) et Moussa Diarra ( Abdoulaye Sinaba). Entraîneur : Lamine Diarra.A

Essor du 24 Juillet 2013