Partager

La compétition regroupe les quatre équipes qui représenteront le Mali sur l’échiquier continental cette année : le Stade malien et le Réal pour la Ligue africaine des champions, le Djoliba et le COB pour la coupe de la Confédération

jpg_une-2481.jpgLa première journée du tournoi de la solidarité s’est disputée dimanche au stade Mamadou Konaté. Initiée par la ligue du District, la compétition se déroulera sous forme de mini championnat et mettra aux prises nos quatre représentants en coupes africaines des clubs : le Stade malien, Réal (Ligue des champions), le Djoliba et le COB (coupe de la Confédération). A travers ce tournoi, l’instance dirigeante du football du District offre donc un cadre de préparation à nos quatre mousquetaires dans la perspective des deux coupes africaines des clubs qui démarrent en février.

Aussi, le tournoi constitue une aubaine pour les entraîneurs des quatre équipes d’aligner les joueurs qui n’ont pas assez de temps de jeu en championnat en raison de la concurrence. Pour la journée inaugurale qui s’est disputée dimanche au stade Mamadou Konaté, deux rencontres étaient au programme. En première heure, le Djoliba et le COB se sont neutralisés 1-1 et en deuxième heure, le Stade malien a dominé 2-1 le Réal. Avec des effectifs profondément remaniés, les quatre équipes ont gratifié le public d’un beau spectacle.

Le premier match de cette journée n’a pas connu de vainqueur. Le Djoliba et le COB se sont quittés dos à dos. Au but matinal d’Aboubacar Diarra qui a trompé le portier du Djoliba, Cheick A. C. Sy d’une frappe croisée (9è min), a répliqué Amara Mallé peu avant l’entame du dernier quart d’heure (70è min). Sur l’ensemble du match, le COB a légèrement dominé les débats et il a fallu attendre l’intégration des Samba Diallo, Amara Mallé et Drissa Ballo pour assister au réveil des Rouges. Et après l’égalisation d’Amara Mallé, ce sont les joueurs de Hérémakono qui imprimeront leur rythme à la partie, installant un siège permanent devant les buts adverses. A deux reprises, Samba Diallo aura le deuxième but au bout des crampons, mais l’international junior ne parviendra pas à marquer (76è et 79è min). Score final : 1-1.

En 2è heure, le Stade malien a dicté sa loi devant le Réal battu 2-1. Il n’y a pas eu de round d’observation dans cette rencontre. Dès la 7è minute, les Stadistes annoncent la couleur, à l’image de Boubacar Simpara qui perd son face à face avec le portier du Réal, Boubacar M. Sogoba. Ce ne sera que partie remise pour l’ancien joueur de la J. A. qui ouvre le score peu avant le quart d’heure suite à un mauvais dégagement de l’arrière-garde adverse (1-0, 12è min). A quelques minutes de la pause, le Réal égalise grâce à Boubacar Traoré après un bon travail de N’Tji Amadou Samké (42è min). Mais au retour des vestiaires, Moussa Diawara marque le but de la victoire pour les siens, suite à un coup franc décomposé (2-1, 54è min). Malgré les bonnes intentions affichées de part et d’autre, le score n’évoluera plus jusqu’au coup de sifflet final. Le Stade malien prend ainsi la tête du classement avec 3 points, devant le Djoliba et le COB (1 point chacun), tandis que le Réal ferme la marche.

L. M. DIABY

LE PROGRAMME

2e journée

Samedi 18 janvier au stade Mamadou Konaté

16h : Stade malien-Djoliba

18h: Réal-COB

3e journée

Lundi 20 janvier au stade Mamadou Konaté

16h : COB-Stade malien

18h : Réal-Djoliba

– —-

Mopti : le bureau de la ligue du sport scolaire et universitaire est opérationnel

La salle de réunion du centre d’animation pédagogique (CAP) de Sévaré a abrité le 26 décembre dernier l’assemblée générale de la ligue régionale du sport scolaire et universitaire de Mopti.

L’événement était présidé par le représentant du gouverneur, Kéou Niomanta, en présence de Boubacar Traoré, conseiller technique au ministère de la Jeunesse et des Sports, du représentant de la direction nationale de l’enseignement fondamental, Almamy Ibrahima Gnono, du directeur du CAP de Sévaré, Abdoulaye Barry et des délégués de l’académie de Douentza et des centres d’animation pédagogique de la région.

La mise en place d’une ligue chargée du sport scolaire et universitaire répond à un souci d’harmonisation avec l’espace régional et international des instances de gestion du sport dans notre pays. Dans son allocution d’ouverture, le représentant du ministère de la Jeunesse et des Sports, Boubacar Traoré soulignera l’importance de la création de cette instance en milieu scolaire qui, dira-t-il, est reconnu comme le vivier du sport dans sa globalité.

La ligue du sport scolaire et universitaire, poursuivra Boubacar Traoré, est le démembrement de la Fédération malienne du sport scolaire et universitaire (Fe.Ma.S.S.U), une organisation associative, apolitique, laïque, dotée de la personnalité juridique ayant pour vocation la promotion du sport scolaire et universitaire. La Fe.Ma.S.S.U se fixe comme objectif principal la promotion de la pratique sportive en milieu scolaire et universitaire par la planification et l’organisation de compétitions dans les différentes disciplines sportives au plan local, régional, national et international.

A l’issue des travaux, Seydina Oumar Diarra de l’académie de Mopti, arbitre CAF a été élu président du nouveau bureau. La nouvelle équipe qui a un mandat de quatre ans, est composée de 17 membres et 5 commissions techniques.

Les postes de vice-présidents sont revenus, respectivement à Amadou Maïga, directeur du stade Baréma Bocoum et Daouda Tolo de l’académie de Douentza.

D. Coulibaly

AMAP – Mopti

– —–

Sélingué, coupe SOMAGEP : 16 équipes dans les startings blocks

Le coup d’envoi de la première édition de la coupe SOMAGEP a été donné la semaine dernière à Sélingué. Organisée par la Société malienne de gestion de l’eau potable (SOMAGEP), en collaboration avec le comité local de sport et la jeunesse de Sélingué, la compétition regroupe 16 équipes issues des différents quartiers de la localité.

Le tournoi se disputera sous forme de mini-championnat et les deux équipes qui totaliseront le plus grand nombre de points, s’affronteront en finale le 8 mai prochain. La cérémonie de lancement s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités dont le PDG de la SOMAGEP, Boubacar Kane, le maire de la Commune, Magette N’Diaye, le directeur adjoint de l’Office du développement rural de Sélingué (ODRS), Diabré Camara et les chefs coutumiers de la Commune.

Dans son allocution d’ouverture, le premier responsable de la SOMAGEP, Boubacar Kane s’est réjouira de l’engouement suscité par la compétition, avant d’indiquer que le lancement de ce tournoi s’inscrit dans la nouvelle politique de communication de l’entreprise qui assure la gestion de l’eau potable sur l’ensemble du territoire national depuis mars 2012. Pour le représentant des chefs de villages, Djanguiné Doumbia l’organisation de cette coupe traduit les bonnes relations qui existent entre les populations de Sélingué et la SOMAGEP. «Si l’eau est incontournable pour la vie, la pratique du sport est également très importante pour la jeunesse», dira-t-il.

Le maire de Sélingué, Maguette N’Diaye abondera dans le même sens, témoignant sa gratitude et sa reconnaissance à la SOMAGEP pour le lancement de cette compétition avant de plaider pour sa pérennisation.

Après la cérémonie de lancement, place sera faite à l’équipe de Bozola et à l’AS Sélingué pour le match d’ouverture du tournoi. Une rencontre qui tournera à l’avantage de l’AS Sélingué large vainqueur 5-1 de Bozola.

L. DIARRA

L’Essor du 7 Janvier 2014