Partager

Le Mali abrite du 2 au 9 novembre 2008 la 2ème édition du tournoi de football de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) qui regroupe 8 pays.

Le match inaugural qui a mis le Mali face à la Guinée Bissau a vu la victoire du Mali: 6 buts contre 0. Le coup d’envoi fut donné par le président de la République Amadou Toumani Touré, qui avait à ses côtés Soumaïla Cissé, président de la Commission de l’UEMOA et plusieurs membres du gouvernement.

La cérémonie d’ouverture fut marquée par le défilé des huits pays membres de l’UEMOA. Ce sont: le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. Ces huit pays ont en commun le franc CFA.


Mali 6 buts, Guinée Bissau 0

L’équipe nationale B que dirige Stephen Keshi a réussi son entrée au tournoi en battant son homologue de la Guinée Bissau par le score de 6 buts à 0. Les buts maliens furent marqués par le capitaine Lassana Fané qui a réalisé un doublé, Sékou Camara qui a lui aussi marqué deux buts, Bréma Traoré et Souleymane Dembelé qui ont chacun marqué un but.

Pour cette première sortie, l’équipe du Mali a gagné sans convaincre son public. Beaucoup d’observateurs s’accordent à dire que la Guinée Bissau est l’une des plus faibles équipes du tournoi. Les joueurs maliens ont montré leurs faiblesses dans la conservation du ballon et également dans la réception.

S’ils continuent à faire le même jeu d’hier contre le Burkina ou la Côte d’Ivoire, on peut parier sur leur défaite ou au plus un match nul. Espérons que le sélectionneur national va corriger les erreurs décélées lors du match Mali-Guinée Bissau avant de croiser le fer avec le Burkina ou la Côte d’Ivoire.


Le deuxième match qui a opposé le Bénin au Burkina Faso s’est soldé par un nul vierge 0 but partout.

Il faut rappeler qu’avant le match inaugural, la commission d’organisation a animé une conférence de presse le jeudi dernier pour éclairer la lanterne de l’opinion nationale et internationale. C’était à l’hôtel Salam de Bamako. Si l’objectif principal de cette compétition est de créer un dynamisme réel d’intégration, la promotion du football n’en pas moins importante dans cette initiative.

Un brassage social pour l’atteinte des objectifs

En effet, réservée seulement aux joueurs nationaux évoluant dans les différents championnats dans l’espace UEMOA, cette compétition vise à créer un brassage social entre les peuples à travers la pratique sportive, particulièrement le football. La commission de l’UEMOA que notre compatriote, M. Soumaïla Cissé dirige a vu en cette organisation un facteur important dans l’atteinte des objectifs de l’union.

En rencontrant la presse hier jeudi aux environs de midi, les organisateurs ont voulu une discussion franche avec les journalistes sportifs autour des différents sujets concernant le tournoi de l’UEMOA qui va donner son coup d’envoi le dimanche prochain (2 novembre) au Stade Omnisport Modibo Keïta.

Selon le directeur national de l’organisation de cette compétition, M. Morikè Traoré: “le Mali est prêt pour abriter la compétition. Aujourd’hui, tout OK, par rapport à l’hébergement, à la restauration et aux déplacements des différentes délégations qui vont venir des 8 pays participants à ce tournoi”, a -t-il dit.

Au delà, des délégations participantes la commission d’organisation a pris certaines autres mesures pour faciliter l’accès et le déroulement de la compétition pour les supporters nationaux.


Les dispositions en faveur des supporters

Le jour de l’ouverture, l’entrée sera gratuite pour les gens d’assister aux rencontres, mais les autres jours de compétitions, l’entrée sera de 300 F CFA à 500F CFA pour que tout le monde puisse faire le déplacement.

Ce déjeuner de presse a été beaucoup apprécié par les hommes de médias qui trouvent en cette initiation une manière de les associer pleinement à cette fête sportive que notre pays va abriter dans quelques heures.

Cette 2ème édition du tournoi de l’UEMOA verra beaucoup d’autres initiatives à côté du sport pour que l’intégration soit effective pendant toute la semaine.

Moussa KONDO (Stagiaire)

03 Novembre 2008