Partager


En remportant le trophée de la 1re édition du Tournoi corridor du Port autonome d’Abidjan, les Aiglons confirment tout le bien qu’on pensait d’eux.
L’équipe nationale junior du Mali a battu (1-0) son homologue de la Côte d’Ivoire en finale de la 1re édition du Tournoi corridor du Port autonome d’Abidjan (PAA), au stade Robert Champroux de Marcory, le dimanche 11 mai 2008.

L’unique but de la rencontre a été l’œuvre de Yacouba Diarra à la 36e.
En remportant haut la main la finale de ce Tournoi corridor, les poulains de Djibril Dramé confirment tout le bien qu’on pense d’eux. Il s’agira, pour eux, de confirmer cette estime lors des prochaines éliminatoires de la Can de leur catégorie.

Même si la rencontre est jugée d’un niveau moyen par les observateurs, il faut dire que les Maliens n’ont laissé aucun répit aux Ivoiriens conduits par leur capitaine Bamoutié Diomandé, élu meilleur joueur du Tournoi. Très techniques, les garçons du duo Michel Trouin/Alain Gouamené n’ont jamais pu résoudre l’équation posée par l’équipe malienne.

Les Eléphanteaux, dont les espaces ont été réduits par les marquages serrés des nôtres, ont fini par s’incliner sous le coup de boutoir du sociétaire de l’AS Réal, Yacouba Diarra. Servi à la 36e dans son couloir de prédilection, il s’est démarqué du premier rideau avant de placer un tir dans un angle fermé hors de portée du portier ivoirien.

Le Mali peut aussi se féliciter d’avoir décroché les titres de meilleur buteur par l’entremise d’Oumar Koné, auteur de deux buts, et de meilleur gardien (Ibrahim Mounkoro) du Tournoi. Les titres de meilleur joueur et d’équipe fair-play sont allés respectivement à la Côte d’Ivoire et au Niger.

Le Burkina est reparti avec un tableau d’honneur.
Le sacre des Aiglons n’est ni plus ni moins que la preuve du travail entrepris par l’entraîneur Djibril Dramé depuis les clubs de Darsalam et de Korofina, mais aussi avec les Aiglonnets avec lesquels il avait fait ses preuves en se qualifiant à la phase finale de la Can-2005 de leur catégorie en Gambie.

En match de classement, le Mena a battu (4-2) les Etalons du Burkina, une 3e place consolatrice pour le Niger.
Vivement la 2e édition !


Boubacar Diakité Sarr

Malifoot indexée

Le tournoi étant entièrement pris en charge par le PAA, la Fédération n’a pas voulu informer la tutelle du voyage des joueurs et des petits problèmes organisationnels, comme l’obtention de la carte d’identité du joueur Oumar Koumaré qui n’a pas effectué le déplacement à temps avec ses coéquipiers. Malifoot n’a pas fait assez d’effort dans ce sens. A noter que chaque victoire était primée à 500 000 F CFA et le nul à 250 000 F CFA.

Réhabilitation

Le Tournoi du corridor est né de la volonté du PAA, du Groupe Bolloré et de la Fédération ivoirienne de football.

Il a regroupé les sélections juniors des 4 pays utilisateurs du corridor, du Groupe Bolloré et du Port Autonome d’Abidjan, c’est-à-dire le Mali, le Burkina, la Côte d’Ivoire et le Niger. Selon les initiateurs du Tournoi, il s’agissait de renouer le dialogue entre les 4 pays et de redonner à la Côte d’Ivoire son statut de locomotive de la sous-région.

B. D. S.

13 Mai 2008