Partager

L’Amenokal des Kel Ansar Abdul Majid Ag Mohamed Ahmed dit Nasser vient de boucler une mission de prise de contact avec les populations des régions de Tombouctou et Taoudeni. La mission a sillonné tout le cercle de Goundam après un séjour à M’berra. C’est d’ailleurs M’berra qui a été la première étape de cette mission.
Le chef de la tribu Kel Ansar était accompagné de plusieurs cadres et notables de la tribu. Des son arrivée dans le camp de réfugiés de M’berra en Mauritanie, il a échangé directement avec les réfugies, et de même que certains déplacés dans toutes les localités du cercle de Goundam et au-delà (Gargando, Farache, Essakane, Tidaïniwéne, Aryawe, Tissikoraye, Tangata, Amaghache, Raz-Elama, Arkachane, Tilemsi, Gandifa, Aratane, Koïguima, Tilwatate,Tilwatt2, arkachane 1 ET 2, Tindaba, kama, Azouera, Tin Aicha, Tinaghamane, Tin-alabadj, Tabaybaratt, Ehabak, Maghdigou, Tinadanda, Ingodiri, Bajakari, Akimbou, Léré, Alamamor…).

Il s’agissait pour lui de rencontrer les différents chefs de fractions, les leaders religieux, les représentants de la société civile, les élus, les représentants des associations… Et d’échanger avec eux sur les questions qui concernent l’avenir et la sécurité des personnes et de leurs biens dans les zones respectives. Et tout cela dans un esprit de paix, de tolérance, de respect et de convivialité pour le développement et le bonheur des populations. Toutes les sensibilités se sont félicitées de cette noble initiative. Elles ont remercié le chef de la tribu Kel Ansar Abdul Majid Ag Mohamed Ahmed dit Nasser et lui ont apporté tout leur soutien.

L’Amenokal, après avoir rendu visite aux notabilités, s’est rendu chez le Cadis Cheick Mohamed Ag Akhmeidaty pour des bénédictions avant de prendre la route pour la région. La communauté vivant à la lisière de la frontière mauritanienne a eu droit à une prise de contact, présentations et énoncés des problèmes locaux. Après avoir pris l’engagement de garder le contact et gérer les problèmes posés dans la mesure de ses possibilités, l’Amenokal et son équipe ont mis le cap sur la commune de Gargando.

L’étape de Gargando a commencé par la présentation des condoléances et des échanges avec le doyen de la communauté à Tinaguimine, Oumar Ag Attaher. Après les salutations d’usage, la délégation a mis le cap sur Gargando où l’ensemble des notabilités avait fait le déplacement pour rencontrer l’Amenokal et son équipe. Là, les concertations ont tourné autour de la gestion de la commune entre les groupes armés et l’équipe communale. À l’issue des discussions, un terrain d’entente n’a pu être trouvé. Rendez-vous a été pris pour les futures échéances électorales pour régler définitivement les différends.

La troisième étape de la tournée était Essakane, où il y a eu une grande mobilisation de la communauté. À Farach, des échanges fructueux et des engagements de collaboration entre la base et l’Amenokal ont été pris. Toutes les notabilités de la zone ont reçu la visite de l’Amenokal sans exclusive aucune.

À Tin Aicha, une rencontre a été organisée avec les notabilités, qui a permis des échanges francs et sincères. À Razelma et Lerneb, une grande mobilisation a été réservée à l’Amenokal. Tout cela avant les étapes de Goundam et Tombouctou. Nasser a ensuite pris la route pour le côté est de Tombouctou et le cercle de Rharous.

Bekaye DEMBELE

Du 16 Octobre 2017