Partager

La boucle du Tour cycliste international du Togo a été bouclée dimanche 9 juin. Sans surprise, la course a été remportée par les cyclistes maliens qui se sont hissés sur la plus haute marche du podium, devant les coureurs du Burkina Faso.

Ce sacre des Aigles cyclistes intervient quelques semaines seulement après la brillante victoire de Yaya Diallo et ses coéquipiers au Tour cycliste international du Mali, baptisé cette année, «Tour de l’Intégration». Dès le démarrage de ce tour du Togo, le 3 juin dernier, le Mali s’est emparé du maillot jaune grâce notamment à son capitaine Yaya Diallo.

Lors de la 3è étape, la sélection nationale a perdu la tunique au profit du Burkinabé, Harouna Ilboudo, avant de le récupérer dans la foulée, au nez et à la barbe du pays le plus capé du cyclisme de la sous-région. On connaît la suite : Yaya Diallo et ses coéquipiers ne vont plus lâcher prise, Yacouba Diallo s’emparant du maillot jaune à l’issue de la dernière étape. Au terme des six étapes du tour, le coureur malien a réalisé un temps global de 19 heures, 23 minutes, 37 secondes, contre 19 heures, 23 minutes, 45 secondes pour le 2è du classement général, le Burkinabé Harouna Ilboudo.

«Ce maillot jaune est pour le président de la Fédération malienne de cyclisme, Sidy Bagayoko. C’est grâce à ses efforts que nous avons pu obtenir ce résultat», a déclaré Yacouba Diallo après son sacre. De son côté, le capitaine des Aigles cyclistes, Yaya Diallo s’est dit heureux d’offrir un nouveau trophée international au Mali, avant de rendre hommage à ses coéquipiers et témoigner sa reconnaissance au bureau fédéral. «En venant, on s’était fixé comme objectif de remporter cette 29è édition du Tour cycliste du Togo. On savait que ça n’allait pas être facile, mais grâce aux consignes de l’entraîneur, Souleymane Diarra et au travail effectué en amont par notre président (Sidy Bagayoko, ndlr), on a relevé le défi», a salué le vainqueur du dernier Tour cycliste du Mali.

La victoire de la sélection nationale a été accueillie avec joie et fierté du côté de la FMC, à l’image du président Sidy Bagayoko qui a rendu un hommage appuyé à Yaya Diallo et à ses coéquipiers, ainsi qu’à l’encadrement technique. «Toutes mes félicitations aux Aigles cyclistes pour leur brillante participation à la 29è édition du Tour du Togo. Vous venez d’honorer tout le Mali, en moins de deux mois vous avez offert deux maillots jaunes à notre pays. Je vous exhorte à continuer ainsi pour le Mali, rien que le Mali. Un grand merci au ministre de la Jeunesse et des Sports, Abdoul Kassim Ibrahim Fomba pour son appui et son accompagnement», a réagi Sidy Bagayoko.

Pour mémoire, la sélection malienne était composée de six cyclistes : Yaya Diallo, Yacouba Diallo, Dramane Kouma, Moussa Togola, Sitapha Koné et Alassane Sangaré. Les coureurs étaient accompagnés d’un entraîneur, Souleymane Diarra, d’un mécanicien, Zoumana Mariko et d’un chef de mission, Yaya Diabaté. Au total, 8 pays ont participé à cette 29è édition du Tour cycliste international du Togo : Le Togo, le Bénin, le Ghana, le Mali, la Côte d’Ivoire, la France et le Nigeria. La course s’est déroulée en 6 étapes, sur une distance totale de 702,2km.

Djeneba BAGAYOGO

Source: L’Essor