Partager

L’Association des animateurs et journalistes de radio, appuyée par la jeunesse de la localité, a marché hier pour manifester son mécontentement à l’égard des opérateurs de téléphonie mobile Orange et Malitel. Une déclaration a été remise au gouverneur de la région de Tombouctou. Selon le président de l’association, le réseau fonctionnait de façon plus satisfaisante au niveau de la région entre 2012-2013 sous l’occupation des djihadistes qu’aujourd’hui.

Du 24 Octobre 2017