Partager


Le sélectionneur national des Aigles, Jean-François Jodar a animé mardi 28 août son ultime conférence de presse de la phase qualificative des éliminatoires de la Can « Ghana-2008 ». Au cours de ce point de presse, il est revenu sur le match amical Mali-Burkina (3-2) de Paris, avant de communiquer la liste des joueurs pour le match Togo-Mali . Une rencontre capitale prévue le 8 septembre prochain au Stade Kegué de Lomé.

« Nous avons fait un rassemblement important et j’ai eu des satisfactions pour ce match contre le Burkina » , a d’entrée de jeu expliqué Jodar . Cette rencontre lui a permis de tester une vingtaine de joueurs. Le coach français des Aigles a avoué que ce fut un match anecdotique.

« Nous avons fait le point avec les joueurs sur leur début de saison » , a-t-il déclaré. Il a ajouté, « j’ai aussi posé des questions s’ils sont prêts pour le match » . Et d’après ce qu’il a dit à la presse, sa troupe serait prête pour cette bataille décisive.

Pour le choix des joueurs convoqués pour ce match contre les Eperviers du Togo, Jodar a avancé la régularité des joueurs comme premier critère. « Certains n’ont pas encore repris les compétitions, notamment au Maghreb » , a-t-il dit.

Il a aussi fait cas de certains expatriés qui ne jouent presque pas ou ne sont pas titulaires. C’est le cas de Alphousseiny Kéita (Le Mans) ou de Drissa Diakité (Nice). Pour Jodar , le premier doit s’adapter cinq à six mois et le second doit faire face à une rude concurrence.

Le match de Lomé est considéré comme la finale au sein du groupe 9. « On va jouer la finale au Togo. Et j’avais prévu ce scénario dès le départ » , s’est amusé Jodar .

Toutefois, il ne doute pas de la capacité de ses joueurs à relever le défi du 8 septembre prochain à Lomé. « Nous avons des joueurs plus expérimentés qui jouent dans les meilleurs championnats et le groupe est confiant pour remporter le gain du match » , a-t-il assuré.

Pour préparer ce match, Jodar dispose d’une stratégie et il dit avoir idée de son adversaire. « Nous avons les cassettes des matches du Togo » , a affirmé le technicien français.

Il précise que « le match sera difficile, surtout avec la récupération des cadres de l’équipe, car ils veulent aussi la qualification malgré l’imbroglio qui mine leur Fédération » .

Interrogé sur le cas des joueurs de l’équipe olympique, Jodar a répondu que « l’équipe A est prioritaire. J’avais besoin de tous les joueurs susceptibles d’être présents à Lomé » .

Peu importe donc l’intérêt national. L’essentiel est qu’il ait les joueurs qu’ils souhaitent quel que soit le prix à payer pour les autres sélections nationales.

Il a aussi évoqué le cas des joueurs recherchés par la Fédération malienne de football ( Malifoot ) pour porter le maillot national. C’était le cas de Lassana Diarra et d’un certain Sacko , un junior qui évolue à Châteauroux.

Si le premier a préféré la France et le second doute encore à s’engager sous les couleurs du Mali.

Le coach des Aigles a aussi rappelé que le regroupement se fera en deux phases en fonction du calendrier des championnats européens.

Boubacar Diakité Sarr

29 août 2007.