Partager

Tout le public sportif malien, particulièrement les fans du Djoliba et du Stade malien de Bamako, attend ce jeudi 7 Mai, jour du tirage au sort pour la Coupe CAF, dernier tour qualificatif pour la phase de Poule.

Pour rappel, au tour précédent, le Stade avait brillamment obtenu sa qualification ; tandis que le Djoliba a été recalé après avoir été éliminé. Et depuis lors, tous les commentaires avaient évoqué une éventuelle opposition entre les deux clubs maliens. Ce qui nécessitait obligatoirement la présence d’un club malien dans la phase de Poule. Mais pour d’autres, les deux clubs maliens peuvent accéder en phase de Poule. Finalement, les tenants de cette euxième thèse ont été entendus.

Ainsi, le Stade malien de Bamako a “hérité“ de Itihad Kemiset du Maroc, éliminé en Champion’s League. Le Djoliba, quant à lui, rencontrera l’Entente Sétif d’Algérie. Du coup, on peut dire sans se tromper que le coup est jouable, et même très jouable pour le Djoliba et le Stade. Il s’agira donc, pour les deux clubs, de biens se concentrer et de se préparer psychologiquement, surtout du côté du Djoliba.

Quant à l’équipe du Stade, elle doit pouvoir maintenir le rythme actuel qu’elle a maintenu depuis le début de sa campagne africaine, avec son mental de gagneur. Au Djoliba également de ne pas se tromper sur le choix des hommes, surtout à Bamako.

Rappelons que le Stade se déplacera au Maroc pour le match aller. Le Djoliba, par contre, recevra l’équipe algérienne à domicile. Il s’agira, pour les Blancs, de chercher à limiter les dégâts lors du match aller, et (pourquoi pas?) réussir un “hold-up“.

Quant aux Rouges, ils tenteront de mettre le paquet à domicile, avec une nette avance de 2 buts d’écart, pour ne pas subir le scénario du match précédent face à Zesco United de la Zambie.

Une fois n’étant pas coutume, l’union sacrée doit être faite autour de ces deux clubs afin qu’ils puissent réaliser le rêve historique : à savoir, l’accession du Mali à la phase de Poule d’une Coupe africaine, plus particulièrement, la Coupe CAF. Ce qui sera sans doute un signe positif et annonciateur pour les Aigles du Mali, en perspective des éliminatoires CAN-Mondial 2010 qui reprennent les 6 et 21 Juin prochain.

Ce qui permettrait sans doute d’apporter une certaine accalmie au sein de la scène footballistique malienne. Partant de cela, et pour le bonheur du football malien, espérons que les voeux seront entendus et exaucés par Dieu Le Tout Puissant.


Sadou BOCOUM

08 Mai 2009