Partager

L’homme politique malien est difficile à cerner. Même les spécialistes en sciences politiques ont du mal à faire une analyse sure et claire du jeu politique malien. En décidant de se retirer de la course à la présidentielle, le président du Parena vient de donner une fois de plus raison aux sceptiques de la politique.

Principal négociateur de l’Accord préliminaire de Ouagadougou représentant le Président de la République, Tiébilé a été l’un des principaux acteurs de la signature de l’accord. La validité de l’accord tient en partie à la tenue du scrutin au 28 juillet. La question qui taraude les esprits est de savoir s’il a signé l’accord sous la contrainte.

Certainement, non! Quelle incohérence de la part de ce monsieur qui donne pourtant l’apparence d’un homme qui a la tête sur les épaules. Hélas. Ils sont tous les mêmes ces hommes politiques.

Tiébilé Dramé ignorait-il au départ tous les griefs qu’il vient de formuler ? Nous pensons que non. Alors pourquoi faire dépenser le contribuable malien pour rien sachant que chaque candidat à l’élection présidentielle coute plus de 100 millions de fcfa. Il aura fait dépenser le contribuable malien inutilement. Cette démission n’a pas de sens. Il est redevable aux Maliens.

Gérard DAKOUO

19 Juillet 2013