Partager


Après le président sortant, Amadou Toumani Touré, le président du RPM, Ibrahim Boubacar Kéïta, le président de la CDS, Blaise Sangaré, ce fut le tour, hier mercredi 28 mars, de Tiébilé Dramé du Parena pour faire officiellement acte de candidature devant la Cour Constitutionnelle. A sa sortie du bureau du Secrétaire général de la Cour Constitutionnelle, le gendre du président Konaré a déclaré à l’intention de la presse que l’acte qu’il vient de poser est très important. Avant de lancer :  » Les Niorois attendaient le président de la République, ATT, ils ont vu le candidat ATT« .

L’ancien chef de la diplomatie malienne était accompagné, pour la circonstance, de son directeur de campagne, Me Hamidou Diabaté, du président des jeunes béliers, Moussa Balla Diakité, des représentantes des femmes Parena, Mme Kéïta Oumou Diarra, Mme Maïga Nana Kadidia et Koura Kamissoko. Il y avait aussi la vice- présidente, Bintou Maïga, Alou Diarra et Dazié Sogoba, tous deux de la direction du parti.

Cette forte délégation du parti du bélier blanc a été accueillie par le Secrétaire général de la Cour Constitutionnelle, Boubacar Tawaty. C’est dans le bureau de ce dernier que Tiébilé Dramé lui a remis son dossier à 12h 30 mn.

Ce dossier comprend les formulaires de parrainage des élus communaux : 20 à kayes, 18 à Koulikoro, 7 à Sikasso, 8 à Ségou, 11 à Mopti, 5 à Tombouctou, 5 à Gao, 7 à Kidal et 5 à Bamako. Précisons que la loi électorale exige le parrainage des candidats par 5 conseillers communaux par région et dans le District.

Les autres documents sont le certificat de nationalité, le casier judiciaire et les photos d’identité. Le reçu du versement de la caution des dix millions de FCFA sera remis, conformément à la loi, dans quarante huit heures. La loi n’interdit pas, toutefois, de déposer le dossier au grand complet.

Tiébilé Dramé a donc opté pour l’observation stricte de la loi. Aussi a t-il émargé le bordereau d’envoi de l’institution laquelle lui a délivré, en retour, un récépissé.

A sa sortie du bureau de Boubacar Tawaty, Tiébilé Dramé a déclaré à la presse que « c’est une étape importante du processus électoral « . A la question de savoir s’il demeure confiant en dépit du fait que ATT est allé le défier dans son fief de Nioro du Sahel pour annoncer sa candidature à la présidentielle prochaine, Tiébilé Dramé de répondre :  » Aujourd’hui plus que jamais je demeure confiant. Les Niorois sont sortis massivement pour le président de la République, ATT, ils ont finalement accueilli le candidat ATT « .

Quatre heures après le dépôt du dossier de Tiébilé Dramé, les mandataires de Soumeylou Boubèye Maïga ont également été reçus par le même Boubacar Tawaty, Secrétaire général de la Cour Constitutionnelle.
Il s’agit de Ibrahim Kantao et de Issa Diarra. Le président de Convergence 2007 devient ainsi le cinquième candidat officiel. Précisons que Soumeylou Boubèye Maïga a bénéficié également du parrainage des conseillers communaux dans les huit régions du Mali et le District de Bamako.

Rappelons que la date limite des dépôts des candidatures est prévue pour ce jeudi 29 mars à minuit.
Selon le calendrier établi par la Cour Constitutionnelle, la proclamation provisoire des candidatures est annoncée pour le samedi 31 mars.

Vingt quatre seront accordées aux citoyens pour d’éventuels recours. La liste définitive des candidats sera dressée dans un arrêt, le lundi 2 avril, par les juges constitutionnels.

Chahana TAKIOU

29 mars 2007.