Partager

Le mardi 24 Février 2009, le Centre Culturel Français (CCF) de Bamako a servi de cadre à une conférence de presse organisée par l’humoriste Habib Dembélé, communément appelé “Guimba National”. L’acteur malien présentera un spectacle sud-africain mis en scène par Peter Brook, un auteur anglais mondialement connu et vivant en France depuis près d’une quarantaine d’années.

La pièce de théâtre, intitulé “Sizwe Banzi est mort”, traite des conditions terribles de vie des Noirs d’Afrique du Sud vers les années 1970. Guimba, qui y joue le rôle principal, est accompagné de Michel Sangaré, son compagnon de tous les temps.

L’histoire de Sizwe Banzi

Sizwe Banzi est mort”, c’est une pièce de théatre écrite en Afrique du Sud, en 1972, aux moments les plus durs de l’Apartheid. Elle montre, avec magnificence, la force de résistance à l’oppression du théâtre des bidonvilles.

Dans l’Afrique du Sud de l’apartheid, Sizwe Banzi fait partie de l’immense cohorte des laissés pour compte. Sans permis de travail, sans papiers, il risque, à tout moment, d’être renvoyé dans sa ville natale.

Un soir, le destin place un cadavre en travers de son chemin. En fouillant dans ses poches, il découvre que les papiers du malheureux sont en règle. Doit-il voler les papiers et prendre le nom et l’identité du mort ?

Il s’y refuse absolument avant de se décider finalement… à le faire. Sizwe Banzi (la grande nation) va donc “mourir” pour devenir Robert Zwenlinzima. Mais il devra désormais partager sa vie avec un fantôme.

Cette pièce de théâtre appartient au “théâtre des townships”, une forme théâtrale populaire, dont la fonction fut de désamorcer, par la parole et le rire, les humiliations perpétrées par les “Blancs” à l’encontre des “Noirs”.

Peter Brook et Habib Dembélé

A l’éminent metteur en scène Peter Brook, on doit de grands spectacles comme “Le Mahabharata”, “La tragédie de Carmen”, “Hamlet”, “La Cerisaie”, entre autres… A 83 ans, il choisit dorénavant le minimalisme et l’Afrique, terre des conteurs. Il renoue avec l’essence du théâtre : des voix d’acteurs, une aire nuede jeu, une farce d’un humour féroce qui rend la révolte plus forte et plus belle.

Habib Dembélé et Peter Brook se sont rencontrés en 2002, par l’intermédiaire du grand comédien burkinabé, Sotigui Kouyaté. Le dernier grand spectacle du “Guimba National” au Mali, qui s’est déroulé le 16 Janvier dernier au Stade de Kayes, s’intitule “Kanouté ka visa ko”. Guimba informera d’ailleurs que cette pièce sera tounée dans tout le Mali et dans la sous-région.


Hawa SEMEGA

27 Février 2009