Partager

Le conducteur d’un camion bourré d’explosifs a été arrêté mardi au niveau d’un check-point à Gao sur la route qui mène à Kidal.

Les informations vont état de la présence dans la ville d’autres camions suspects arrivés de l’Algérie. Ces découvertes interviennent après l’attaque du camp du Moc à Gao qui a fait des dizaines de victimes et de blessés.
Depuis le début de la crise en 2012, le contrôle de véhicules et leur immatriculation sont mal effectués. Sur 100 véhicules, confiait le gouverneur, seule une dizaine fait objet d’immatriculation. Il a alors invité les forces de sécurité à un contrôle rigoureux de tous les véhicules qui franchissent la ville de Gao.

L’Indicateur du Renouveau du 26 Janvier 2017