Partager

Un important lot d’armes de guerre composé de 40 pièces ainsi que des munitions ont été découverts dimanche par l’armée algérienne dans une cache à Bordj Badji Mokhtar, une localité relevant de la province d’Adrar et située à 1.450 km au sud-ouest d’Alger, soit à la frontière avec le Mali, a indiqué dans un communiqué le ministère de la Défense nationale (MDN).

Cette opération réalisée, selon la même source, à l’issue d’une patrouille près des frontières, a permis de saisir deux lance-roquettes de type RPG-2, quatre mitrailleuses de type PKT, deux fusils mitrailleurs de type FMPK, quatre mitrailleuses de type RPK, 14 pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, sept fusils semi-automatiques de type Simonov, sept fusils à répétition, ainsi qu’une importante quantité de munitions de différents calibres.

 Ce n’est pas la première fois que l’armée algérienne retrouve des armes dissimulées à travers les zones frontalières du sud et du sud-est.

Même si l’Algérie n’évolue pas dans un climat d’insécurité engendrée par les groupes terroristes comme c’est le cas chez ses voisins libyen, malien ou à un degré moindre tunisien, elle reste tout de même sur ses gardes pour parer à toute éventuelle menace.

L’Indicateur du Renouveau du 16 Aout 2017