Partager

Faut-il aller aux élections ou pas ? C’est la question principale qui a été débattue mercredi dans le cadre de concertation ministère de l’Administration territoriale/partis politiques dans la salle de conférence dudit département sous la présidence de Tiéman Hubert Coulibaly, ministre de l’Administration territoriale.

« Le gouvernement pense que le décret n’a pas été révoqué, donc on doit s’attendre aux élections parce qu’il n’y pas de décision qui abroge le décret de convocation », a précisé Samuel Diarra de l’URD. A l’en croire, l’URD partira aux élections parce qu’elle a introduit des listes sur l’ensemble du territoire. Mais le parti estime que les conditions ne sont pas totalement réunies pour sa tenue.

Souleymane Koné du parti Fare/An ka wuli pense déjà que le gouvernement va reporter les élections. Il y a des partis qui sont favorables à la tenue du scrutin comme la CDS/Mogotigiya. La semaine prochaine sera décisive.

M. D.

L’Indicateur du Renouveau du 17 Novembre 2017