Partager

Malgré les difficultés liées à son organisation sur toute l’étendue du territoire, les élections communales auront bel et bien lieu le 30 novembre prochain. L’information a été donnée par le ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop.

Après quatre reports à cause (du à)de l’insécurité, la recherche de la paix et de la réconciliation nationale, le gouvernement est plus que jamais décidé à tenir les communales à la date prévue : le 30 avril prochain.
Dans une interview qu’il a accordé à RFI, le ministre Abdoulaye Diop, dit qu’il est aujourd’hui important pour le pays d’aller à ces élections afin que les autorités locales ou communales soient des autorités élues sur une base démocratique. « Là où il sera impossible d’organiser les élections, nous prendrons acte, et le gouvernement prendra les dispositions nécessaires dans ce cadre », précise-t-il.

Sur le terrain, le constat est palpable. Les partis politiques sont déjà dans les préparatifs pour bien aborder ces élections. Les listes ont déjà été déposées et les candidats n’attendent que l’ouverture officielle des campagnes.

S. I. K

28 Octobre 2016

©AFRIBONE