Partager

jpg_1205.jpg
La première édition du tournoi du Premier ministre Modibo Sidibé s’est donc achevée samedi avec le sacre de Seydou Diallo qui a battu Mohomoudou Idrissa en deux sets 6/2, 6/1.

La finale qui était présidée par le Chef du gouvernement lui-même en présence des ministres Hamane Niang (Jeunesse et Sport) et Abou-Bakar Traoré (Finances) a été dominée de bout en bout par le quadruple champion du Mali, Seydou Diallo qui n’a laissé aucune chance à son jeune adversaire. D’entrée de jeu, Seydou Diallo s’est emparé du service de Mohomoudou Idrissa qui répliquera dès le deuxième jeu en réalisant le break pour égaliser à un jeu partout.

On pensait alors qu’une belle empoignade se profilait à l’horizon entre les deux grands espoirs du tennis malien, mais erreur car dès le troisième jeu, Seydou Diallo passe la vitesse supérieure et aligne quatre jeux d’affilée pour mener 5/1. Le sort du premier set était scellé et rien ne pouvait plus arrêter le multiple champion du Mali qui s’adjuge la première manche 6/2 après avoir gâché deux balles de set.

Au deuxième set, Seydou Diallo se montre encore plus expéditif puisqu’il ne cède qu’un seul jeu à Mohomoudou Idrissa complètement débordé par la puissance de frappe de son adversaire. En 24 mn, l’affaire est bouclée (6/1). « On a assisté à une belle finale cet après-midi et je suis heureux de constater que la compétition a suscité un grand engouement chez les enfants qui maîtrisent pour la plupart les techniques de base », commentera le Premier ministre Modibo Sidibé avant de rendre hommage aux encadreurs pour leur courage et leur disponibilité.

Le président de la Fédération malienne de tennis (FMT) Mohamed Oumar Traoré insistera lui, aussi sur la participation massive des enfants (116 joueurs, toutes catégories confondues), indiquant que de nombreux parents ont inscrit leurs enfants dans différents centres du District, suite au lancement du tournoi du Premier ministre.

« Ce tournoi du Premier ministre nous honore et il ne fait aucun doute que la compétition marque une nouvelle ère pour le tennis malien », ajoutera Mohamed Oumar Traoré visiblement satisfait de cette belle initiative du Chef du gouvernement.

Pour la compétition proprement dite, cette première édition du tournoi du Premier ministre a été marquée par quelques surprises notamment la défaite en finale de la championne du Mali des cadets, Batourou Touré battue par Maïmouna Diarra en trois sets 2/6, 7//5 et 6/4. Du côté des garçons en revanche, le champion du Mali en titre et vice-champion d’Afrique des cadets, Abdoulaye Bagayoko a fait honneur à son statut de favori en s’imposant deux sets à zéro face à Seydou Diallo : 6/2, 6/4.

Chez les minimes filles, Fatoumata Keïta s’est hissée sur la première marche du podium en dominant Korotoumou Keïta 1/6, 6/0 puis abandon de son adversaire au troisième set. Dans la catégorie des benjamins, Oumar Traoré et Babougouni Doumbia se sont adjugés le titre suprême face, respectivement à Moussa Maïga (6/2) et Sitan Doumbia (6/0). Tous les vainqueurs et les finalistes malheureux ont reçu des cadeaux composés de sacs, chaussures et tee-shirts.

Le tournoi du Premier ministre terminé, le monde du tennis a désormais le regard tourné vers la 10è édition du Tournoi international Prize money qui donne son coup d’envoi ce mercredi au Tennis club de Bamako. L’étape bamakoise du circuit international Prize money regroupe, faut-il le rappeler, l’ensemble des pays de l’Afrique de l’ouest.


S. B. TOUNKARA

23 Février 2009