Partager

Les miliciens Dozos qui étaient assiégés par les djihadistes dans le hameau de Sindé Daga ont pu quitter leur position après de violents combats mercredi dernier aux environs de 21h. Pour l’instant, on ne connaît pas le bilan de ces affrontements.

Selon nos informations, le campement de Sindé Daga serait vidé de la totalité de ses occupants. Les négociations entamées au niveau local ces derniers jours avaient permis à certains Dozos de quitter le campement. Mais d’autres ont été bloqués sur place quand les négociations avaient pris une autre tournure. Ce qui a entraîné les affrontements du mercredi.

La question que l’on peut se poser maintenant est de savoir si la population peut retourner à Sindé Daga. Pour l’instant, rien n’est sûr quand on voit l’issue brutale de cette crise qui a duré presqu’un mois. En tout cas, les autorités administratives s’activent pour accompagner les centaines de déplacés de Sindé Daga qui sont à Ténenkou et ailleurs.

Le hameau de Sindé Daga est un campement bozo qui se trouve à une dizaine de kilomètres de Ténenkou, dans la Commune rurale de Ouro ardo.

La Rédaction

Source: L’Essor