Partager

Le 12 octobre 2017 restera une date importante pour le Groupe Maroc Télécom qui a lancé ce jour sa première campagne africaine pour la performance. La cérémonie de cette importante initiative a eu lieu au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan. L’occasion était bonne pour le Groupe Maroc Telecom de présenter l’ambassadeur du Groupe chérifien, le double champion olympique de judo et 9 fois champion du monde, Teddy Riner, pour exalter les valeurs « de respect, de confiance et de sérénité dans une quête continue de performance ».

Dans ses mots de bienvenue, le président du directoire du Groupe Maroc télécom Mr. Abdeslam Ahizoune, a justifié le choix du champion français parce qu’« Il est surtout grand par son humilité, sa gentillesse, sa générosité de cœur et d’esprit et son engagement en faveur des bonnes causes.

Il partage avec nous tellement de valeurs que nous ne pouvions que nous rencontrer, et parmi ces valeurs, l’honneur et le respect inhérents à son beau sport, le judo. Il est notre nouvel Ambassadeur dans toute l’Afrique, et nous en sommes très fiers ».
« Pour moi, c’est un honneur d’être ici en Afrique, par rapport à mon histoire, par rapport à mon vécu. Je tiens à remercier le président de m’avoir fait confiance en tant qu’ambassadeur du groupe Maroc télécom. Et bien sûr, lorsque j’entends Maroc télécom, j’entends l’Afrique avec ses richesses, sa culture, sa grandeur ; je vois l’avenir, je vois le progrès, je vois la jeunesse, je vois le sport ; je vois les réussites futures. Je tiens à vous remercier pour cette fierté, cet immense honneur que vous me faites, à ma famille, à mon nom, à mon sport et en ce que vous croyez. Et je voudrais déjà vous inviter, tous ici présents, le 11 novembre, à mes prochains championnats du monde toutes catégories à Marrakech », a lancé Teddy Riner, pour ainsi donner le ton au lancement de la première campagne institutionnelle de Maroc Télécom consacrant la solidarité et la collaboration exemplaire des 9 filiales du Groupe. Il s’agit du Mali, de la Côte d’ivoire, du Burkina Faso, le Bénin, le Togo, la Mauritanie, la Centrafrique jusqu’au Gabon.

Des chiffres éloquents
Fondé en 1999, le Groupe Télécom a connu une expansion rapide sur le continent. Le président du directoire, Abdeslam Ahizoune, a rappelé que cette démarche de son Groupe s’inscrit en droite ligne de la vision d’un grand Africain, en la personne de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui œuvre inlassablement pour un développement harmonieux d’une Afrique qui s’appuie sur ses propres forces pour le bien-être de ses populations. Il révéla que 3690 milliards de francs CFA ont été investis dans les dix dernières années (2007-2016), dans la modernisation des infrastructures et l’amélioration de la qualité de service.

Aussi, il a évoqué le déploiement de la Fibre optique nationale et internationale d’une longueur de 6.900 Km, dont une dorsale au Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie et Maroc, et bientôt le déploiement d’un câble sous-marin dans l’atlantique.
M. Ahizoune a présenté des chiffres éloquents de sa société qui a, à son actif, près de 55 millions d’utilisateurs, dans 10 pays africains, et qui a généré en 2016, un revenu global estimé à 2.112 milliards de francs CFA. Il a pris l’engagement de s’investir dans la lutte contre la fracture numérique à travers la mise en service de 6.221 nouvelles stations radio mobiles au service de toutes les catégories sociales.
Privatisé en 2001, Maroc Telecom est coté simultanément à Casablanca et à Paris depuis décembre 2004. Ses actionnaires de référence sont le Groupe Etisalat (53%) et le Royaume du Maroc (30%).

Le ministre ivoirien de l’Economie numérique, Bruno Koné, de saluer le progrès du Groupe Maroc Telecom. « Un Groupe arrivé en Côte d’Ivoire dans des conditions difficiles mais qui est en train aujourd’hui de prendre toute sa place sur le marché national de la téléphonie », rappellera-t-il.

Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, président de séance, a félicité Maroc Telecom pour le progrès enregistré ses dernières années.

Notre pays était fortement représenté dans ce forum. La délégation du Mali était composée du représentant du ministre de l’Economie numérique et de la Communication, du président du conseil d’administration de Sotelma-Malitel, du directeur général ainsi que plusieurs autres cadres de la société.

DAK
Du 18 Octobre 2017