Partager

«La 3G+ arrive à Orange-Mali». Telle est la bonne information que le PDG d’Orange-Mali, Alioune N’Diaye, a portée à la connaissance des journalistes maliens hier matin à l’hôtel Laïco Amitié de Bamako, lors de la cérémonie de lancement du premier réseau mobile de troisième génération (3G+) en Afrique de l’Ouest et au Mali.

Ce qui veut dire en clair que le Mali est le premier pays à lancer la 3G+ en Afrique de l’Ouest et le troisième en Afrique après l’Ouganda et la Tunisie.

Cette nouvelle technologie est sans nul doute la dernière technologie de pointe et service de télécommunication dans le monde. Elle a comme particularité «le téléchargement plus rapide des e-mails et fichiers joints, musique, MMS, sonneries, meilleure qualité d’image et du son pour la télévision en direct sur le mobile».

A en croire le Directeur général d’Orange-Mali, aujourd’hui dans tous les pays de l’Afrique de l’Ouest, c’est la course à la 3G+. Le Sénégal, notre voisin qui a 6 500 000 clients contre seulement 4 600 000 clients au Mali, n’est pas encore parvenu à lancer la 3G+ sur son marché bien qu’il ait débloqué 3 milliards de francs Cfa.

Quant à la société Orange-Mali, elle a accepté de consentir un effort financier de 5 milliards de francs Cfa pour pouvoir lancer la 3G+ sur le marché malien afin simplement de faire bénéficier ses clients de cette nouvelle technologie.

Cette innovation a cependant un coût. En effet, le service de 3G+ coûte très cher et il faut le développer. Sa rentabilité aussi est un problème. Mais malgré cela, Orange-Mali a tenu à ce que ses clients soient au rendez-vous des dernières technologies de pointe et services de télécommunication en vogue dans le monde.

Il confirme par la même occasion son statut de «first mover» sur le marché malien des télécommunications en lançant la technologie 3G+. Cette évolution du réseau de l’opérateur global renforce aussi la démarche constante et permanente de l’entreprise pour mettre à la disposition de ses clients les dernières technologies de pointe.

Les clients d’Orange-Mali dotés d’un téléphone adapté à la 3G+ améliorent de manière notoire les performances dans l’usage des services de données sur le mobile ; le téléchargement plus rapide des données (e-mails et fichiers joints, musique en qualité CD, MMS, sonneries) et une meilleure qualité d’image et de sons par la télévision en direct sur le mobile, vidéos, etc.

La 3G+ est 50 fois plus rapide que le GPRS, 20 fois plus rapide que l’Edge et 5 fois plus rapide que la 3G. Cette nouvelle technologie permettra donc à Orange-Mali d’offrir à ses clients des services innovants comme la télévision sur le mobile, entre autres.

La 3G+ permet également aux clients équipés de clés 3G de se connecter à Internet depuis leur PC à la maison comme en déplacement avec le service Internet Everywhere d’Orange.

La 3G+ améliore très significativement les débits disponibles donnant un vrai confort d’utilisation lors de la navigation sur Internet et rendant possible l’accès aux contenus tels que des images haute définition, des flux audio et vidéo.

La 3G+ est en vente à Bamako et à Kayes et très bientôt dans toutes les grandes villes du Mali, à partir de début juillet 2010, puis progressivement dans toutes les localités dès la fin des formalités administratives en cours.

Birama Fall

27 Mai 2010.