Partager

L’événement s’est déroulé dans une atmosphère de fête en présence du chef de cabinet du département Abbas Fambougoury Traoré, du directeur général de l’Office de radiodiffusion télévision du Mali (ORTM), Sidiki N’Fa Konaté, du gouverneur de Sikasso, Mamadou Issa Tapo et de nombreux responsables administratifs de la 3è Région dont le maire de la commune rurale de Koumantou, Ibrahim Togola, et le chef de village, Kétchi Koné.

jpg_2113.jpg
En saluant l’implantation de cet équipement dans sa circonscription, le maire Ibrahim Togola a souligné l’importance de l’événement pour ses administrés. « Nous sommes honorés par ce projet. Grande est notre joie. Car à partir de ce jour, les populations de Koumantou recevront de belles images de la télévision. Finies les interférences et autres désagréments dus à la réception d’images de mauvaise qualité. Une fois de plus nous disons merci au président Amadou Toumani Touré qui a tenu parole« , a témoigné l’édile.

La station TV/FM de Koumantou est, en effet, une promesse faite par le président Touré lors de son passage dans la localité pour la remise d’un chèque aux agriculteurs de la localité. La station de Koumantou démarre en même temps que celle de Fakola érigée dans le cercle de Kolondiéba. Dans quelques semaines, entrera en service la station d’Anderaboucane dans le cercle de Ménaka. Ces trois stations ont coûté un total d’un peu plus de 400 millions de Fcfa.

Koumantou réceptionne une station solaire qui alimente un important équipement de diffusion TV/FM composé d’un émetteur TV de 100 Watts et d’un émetteur FM de 100 Watts stéréophoniques, d’un pylône de 60 m avec parafoudre, d’un système complet de réception numérique par satellite. Le tout dans un local technique de 24 m2.

Cet équipement est alimenté par un lot de batteries étanches de 48 volts relié à un ensemble de panneaux solaires avec parafoudre et un lot de régulateurs solaires. La couverture de la station est de 30 km pour la télévision et 60 km pour la radio FM. Mme Diarra Mariam Flantié Diallo a expliqué que Koumantou avait été choisi pour avoir démontré à plusieurs reprises sa vocation de centre de rayonnement culturel et de création artistique, notamment à travers son festival devenu un rendez-vous annuel incontournable dans le calendrier des manifestations culturelles qu’abrite notre pays.

Le ministre de la Communication et des Nouvelles Technologies a précisé que la construction des stations TV/FM participe du volet communication du Programme de développement économique et social (PDES) du président Amadou Toumani Touré. La couverture télévisuelle nationale s’étendra dans les mois à venir plusieurs autres localités. C’est ainsi qu’après Fakola, Koumantou et Anderaboucane, les localités de Tori (Bankass), Tafassirga (Kayes) et Filamana (Yanfolila) recevront à leur tour les images de la télévision nationale.

Mme Diarra Mariam Flantié Diallo a ensuite appelé les habitants et les responsables communaux de Koumantou à veiller à la sécurité de la station. Avant de quitter Koumantou, elle a aussi salué les notabilités, inauguré la nouvelle station de radio « Tiéndougou » et visité les installations radio « Dalla Kan« .

L. DIARRA

02 Octobre 2008