Partager

Talents Cachés, la rubrique des champions a été à la découverte du très bouillant attaquant des Onze Créateurs de Niaréla Souleymane Sissoko dit ‘’Michi’’ un taureau qui trimballe derrière lui les défenseurs du championnat malien chaque week-end.

Mon premier est un attaquant remuant qui sème la panique dans les surfaces de réparation du championnat malien chaque week-end, mon second peut se targuer d’avoir la même trajectoire que le défenseur des Aigles Adama Coulibaly ‘’Police’’ pour avoir été sélectionné dans la même année en équipe nationale cadette et junior. Mon tout est un jeune pétri de talent qui a commencé à titiller ses premiers ballons de football au bord de la mer à Libreville au Gabon.

La réponse à cette charade nous envoie naturellement à Niaréla sur le terrain des Onze Créateurs qui a la chance cette année de contempler les exploits du jeune attaquant transfuge de l’Association Sportive de Korofina (ASKO) Souleymane Sissoko dit ‘’Michi’’. C’est sous les couleurs de la jeune et courageuse formation de Korofina que Souleymane Sissoko écrit une belle page de sa jeune carrière de Footballeur en se distinguant par son efficacité devant les buts et ses dribles chaloupés.

Qui ne se souvient pas de son somptueux but en quart de finale de la coupe du Mali contre le Stade malien. Rentré en cour de jeu en seconde période lorsque les deux équipes étaient en égalité parfaite zéro but partout. Il récupère un ballon distillé par son compère du milieu et d’une belle frappe enrôlée envoie le chevronné gardien des Blancs Soumbeyla Diakité cherché la balle au fond de ses filets. Sonnant du coup les milieux de supporters Stadistes qui avaient pris d’assaut les gradins du Stade Omnisports Modibo Keita qui depuis ce jour retiennent bien le nom du petit Souleymane Sissoko.

Les Stadistes redoublent d’effort et parvienne à rétablir la parité et à aggraver même le score remportant du goût le gain de la partie. Son mémorable but virevolte toujours dans la mémoire de certains supporters blancs. Après avoir fait les beaux jours de la formation de Korofina, une équipe qui nonobstant les excellents buts de son attaquant Souleymane Sissoko et ses coéquipiers a été reléguée en seconde division malienne. Les dirigeants des autres clubs de la ligue 1 malienne jettent leur dévolu sur le jeune attaquant et voulaient tous l’incorporer. C’est Sékou Maciré Sylla des Onze Créateurs qui parvient à répandre le meilleur discours en mettant bien sûr la main dans la poche aussi. Fer de lance de l’attaque des Onze Créateurs de Niaréla du président Sékou Maciré Sylla, Souleymane Sissoko dit Michi pour les intimes est une terreur pour les défenses adverses et compte bien redonner une nouvelle image à la formation de Niaréla. « Je veux travailler dur afin de porter cette équipe sur le dos, de l’amener dans des horizons où elle n’a jamais été, je vois qu’on a une équipe homogène cette année et avec le coach Mamoutou Kané Mouroulé on risque de surprendre plus d’un cette année » lance Souleymane Sissoko. Les futurs adversaires des Onze Créateurs sont avertis et ils feraient mieux de compter avec la vitesse et la clairvoyance de ce jeune attaquant qui rêve de marcher sur les pas des grands attaquants du continent comme les Rachid Yékini, Georges Opong Manneh Wéah et Fréderic Oumar Kanouté qui ont donné au continent ses lettres de noblesse.

Moussa Samba Diallo

Le Républicain du 29 Janvier 2014