Partager

Dans le cadre du 20ème anniversaire de SASAKAWA Global 2000, un symposium de haut niveau sur l’agriculture a été organisé les 31 octobre et 1er novembre dernier dans notre capitale. A cette occasion, M. Yohei SASAKAWA, président de la Fondation Nipponne qui, par l’intermediaire de l’association SASAKAWA pour l’Afrique, finance les projets SG 2000 en Afrique, a effectué un déplacement à Bamako.

Signalons que, juste au terme du discours d’ouverture de M. Seydou Traoré, Ministre de l’Agriculture du Mali qui avait présider la cérémonie d’ouverture dudit symposium le mardi dernier, M. yohei n’a pas suivi les travaux grace a son attachement pour l’éradication de la lèpre, il a rendu visite aux lépreux à Djicoroni-Para ou il a fait des promesses pour les malades de la lèpre.

Pour M. Yohei SASAKAWA, l’éradication de la lèpre (la plus vieille maladie connue de l’homme) est l’oeuvre de sa vie, et il passe un tiers de chaque année à visiter les pays où cette maladie est endémique.

Il faut reconnaître que l’implication de M. Yoheis SASAKAWA dans la campagne de lutte contre la lèpre lui a valu plusieurs prix internationaux, dont le prix Gandi du méllénaire et l’organisation mondiale pour la santé (OMS) l’a nommé abmassadeur pour l’élimination de la lèpre.

Rappelons également qu’en 1999, lors de sa 1ère visite au Mali, M. SASAKAWA Yohei s’est rendu à Manako dans la commune de Ouéléssebougou en compagnie du pésident Amadou Toumani Touré, président de la Fondation pour l’enfance à l’époque.

Il a été marqué par la précarité de la maternité de ce village. Et c’est ainsi que M. Yohei a promis et réalisé la construction et l’équipement d’une nouvelle maternité, afin de réduire les souffrances des femmes et ce joyau fait aujourd’hui la fierté de toute la communauté et cette zone.

Il faut aussi reconnaître que le soutien de M. SASAKAWA au personnel d’appui conseil auprès des producteurs, par l’ouverture du cycle de maîtrise en vulgarisation agricole à Katibougou en 2002 et celle du cycle de Brevet de technicien en vulgarisation agricole au cente de formation de Samanko en 2006; ainsi ces deux cycles regroupent respectivement 106 étudiants pour le premier et 25 pour le second.

Mariétou KONATÉ

03 novembre 2006.