Partager

Dans notre société, chaque jour nous apporte son lot de faits incroyables. Les femmes seulement ne sont pas accroc aux relations extraconjugales. Il y a aussi des hommes mariés qui s’en adonnent à cœur joie. Ce fait que nous vous relatons s’est passé dans un foyer de la Commune V du district.

A.S un homme de 35 ans est marié à S.O 30 ans. Le foyer fonctionnait à merveille et le courant passait bien au sein du couple. L’époux travaille à son propre compte et son lieu de travail est situé non loin de son domicile. Son épouse est vendeuse de condiments dans le marché du quartier. Ainsi, elle avait une heure fixe à laquelle généralement elle rentre au foyer conjugal.

L’époux profita de sa mobilité pour tisser des relations extraconjugales avec une fille du voisinage. Chaque fois que Madame partait pour ses affaires, A.S faisait venir sa dulcinée à la maison et s’isolait avec elle. Les amis lui ont déconseillé d’éviter ce genre de comportement pour ne pas briser son foyer.

Notre homme infidèle n’a pas prêté oreille attentive aux propos de ses amis. Il continua sa turpitude. C’est ainsi que certains ont tout rapporté à son épouse S.O, mais qui n’a pas voulu réagir. Elle leur disait de laisser le temps au temps.

Un jour, sa conjointe l’a pris la main dans le sac. En effet, revenue du marché plus tôt que prévu contrairement à l’accoutumé, S.O a trouvé la porte de la chambre fermée à clé. Quand elle voulu l’ouvrir, sa clé s’est coincée par celle de son mari se trouvant à l’intérieur. Elle tapa à la porte. La copine se trouvant dans la chambre avec son époux A.S, a ouvert la porte.

Et S.O ne pouvait qu’effectivement découvrir l’inimaginable. C’est-à-dire, ce qui lui avait été fidèlement raconté. A la vue de l’épouse, les deux tourtereaux restèrent immobilisés au lit dans des tenues inconfortables. Un seul mot n’est sorti de leurs bouches qui chuchotaient quand ils étaient au septième ciel.

En épouse avertie, S.O alla prendre un seau d’eau dans le puits et demanda à la copine de son époux d’aller se laver. Revenue de la toilette, S.O lui a remis ses habits avec tous les respects du monde. Couverte de honte, elle quitta les lieux sans pouvoir donner au revoir à son amant qui n’est autre que l’époux légitime de S.O. celle-ci apporta également un seau d’eau à la toilette pour son mari qui, sans se gêner, s’est bien lavé à son tour.

Elle prépara le repas de midi et le présenta à ce dernier qui ne mangea pas comme auparavant. L’épouse exemplaire continua sa vie de plus belle, comme si rien ne s’ était passé.

En conséquence, le mari imbu de honte a juré sur le Saint Coran de ne plus commettre un tel acte. Il a brusquement rompu avec sa copine qu’il évite même de rencontrer dans la rue.

Sa femme sauva ainsi le couple d’un éventuel divorce. Tout le monde a salué la sagesse de S.O qui ayant trouvé son mari au lit avec une autre femme a tout de même gardé son sang froid. Mieux, elle a traitée l’amante de son époux comme une sœur tout en lui donnant à se laver. Elle a donné une belle leçon de morale à son époux qui a mis un terme à son mauvais comportement.

Aujourd’hui, tout le quartier parle en bien de S.O désormais estimée aussi bien par son mari que son entourage. Son cas est cité en exemple dans les grins du quartier.

Hassane Kanambaye

Le Ciwara info du 08 Juillet 2010.