Partager

Reportée à trois reprises d’abord au Stade Modibo Keita, puis au stade Mamadou Konaté et enfin au stade Mamadou Diarrah de Koulikoro, la super coupe du Mali de football dénommée Trophée Ben Oumar Sy a finalement pu se jouer le dimanche 13 décembre au stade Mamadou Konaté entre le Stade Malien de Bamako double détenteur du trophée championnat-coupe du Mali 2014-2015 et les Onze créateurs de Niaréla, finalistes malheureux. C’est finalement aux tirs au but que le Stade Malien remportera le Trophée en réussissant 4 tirs au but contre 2 pour son dauphin, les Onze créateurs de Niaréla.

La mise a été âprement disputée entre les deux équipes qui se connaissent bien pour avoir terminé respectivement première et deuxième du championnat national et vainqueur et finaliste malheureux de la coupe du Mali de football. Devant un public venu nombreux, ce sont les créateurs qui se montrèrent d’abord très dangereux. Suite à un coup-franc, Marius Assoko bien servi sur le flanc gauche obligea le portier stadiste Cheick Sy à concéder le corner. Ce fut ensuite le Stade Malien de s’illustrer à la 15ème suite à la reprise de la tête de Mamadou Coulibaly qui n’inquiéta pas le portier des Onze créateurs Alassane Diallo. Les deux équipes tenteront chacune de se surprendre sans parvenir à trouver la faille. La mi-temps intervient sur le score vierge de 0 but partout.
En deuxième période, le public assista à une partie beaucoup plus agréable à voir. Des occasions franches de but se créent d’un côté comme de l’autre, mais les attaquants des deux côtés ne parvinrent pas à prendre le dessus sur les deux excellents portiers, à savoir Cheick Sy et Alassane Diallo qui ont su garder leurs cages vierges jusqu’ à la fin.

Pour départager les deux équipes, il a fallu procéder à la séance des tirs au but. Les stadistes se montrèrent très adroits en réussissant 4 tirs au but contre 2. Marius Assoko et Boubacar Samassekou ont raté du côté des Onze créateurs, du côté du Stade Malien, Issaka Samaké, Moussa Coulibaly, Ousmane Diabaté et Moussa Coulibaly ayant tous réussi leurs tirs au but.
Cette édition de la Super coupe Ben Oumar Sy révéla beaucoup d’insuffisances des deux côtés.
A noter que le Stade Malien de Bamako et les Onze créateurs connaissent déjà leurs adversaires en ligue des champions. Il s’agit du Racing club de Bobo-Dioulasso pour les Blancs de Bamako et Al Ahly Tripoli pour les Onze créateurs qui recevront leurs adversaires au mois de février prochain.


Quelques réactions recueillies après le match

Kamel Djabour entraîneur du Stade Malien
« La victoire fait toujours plaisir. Les trois points sont toujours bons à prendre. Le plus grand sentiment pour moi est pour le peuple malien qui nous a permis de laisser nos querelles dans les vestiaires. Parce que c’est vraiment quelque chose d’énorme aujourd’hui de se retrouver sur cette pelouse pour partager quelques moments. C’est une très grande satisfaction pour nous tous, les techniciens, les joueurs… »

Demba Traoré entraîneur des Onze créateurs de Niaréla
« Quand on perd une finale surtout aux tirs au but, ça laisse forcément des frustrations. C’est un match de début de saison. Il y avait énormément d’imprécisions techniques dans le jeu. On a aussi produit un jeu où à partir de la ligne médiane, on a été meilleur aujourd’hui, ce qui nous a permis d’avoir énormément d’occasions, mais malheureusement on n’a pas été efficace. On va continuer à travailler. »

Tonnerre d’applaudissements pour Baba
Venu pour assister à la super coupe entre le Stade Malien de Bamako et les Onze créateurs de Niaréla, alors qu’il regagnait sa place dans la loge officielle, c’est un tonnerre d’applaudissements qui a accueilli le président de la Fédération Malienne de Football Boubacar Baba Diarra, de la part des supporters qui criaient son nom.

Almihidi Touré

Tjikan du 15 Décembre 2015