Partager


Environ 20.000 spectateurs ont assisté à la finale de l’édition 2008 de la Super coupe ATT qui s’est jouée le samedi 30 août au stade Abdoulaye Macoro Sissoko de Kayes. A l’issue d’une rencontre de grand niveau, l’équipe de Koulikoro a dicté sa loi à celle de Ségou et empoché la somme de 1,5 million.

Le stade Abdoulaye Macoro Sissoko de Kayes a refusé du monde samedi dernier à l’occasion de la finale de la Super coupe ATT 2008 qui a mis aux prises l’équipe de Ségou et celle de Koulikoro. Une affluence record, qui n’a de comparaison que le match de quart de finale de la CAN Mali 2002 (Mali-Afrique du Sud) et le lancement officiel de la campagne du candidat Amadou Toumani Touré en avril 2007. Les spectateurs sont venus de tous les quatre coins de la région de Kayes et du reste du pays.

L’événement qui était placé sous la présidence du ministre de la jeunesse et des sports, Hamane Niang, parrain de l’édition, a enregistré la présence de 13 membres du gouvernement, de 3 gouverneurs de région et de nombreux élus du pays dont le maire de la commune, Gaoussou Ly qui a fait le déplacement avec une forte délégation de jeunes. En somme, l’éclat de la Super coupe ATT de cette année a été rehaussé par la présence de nombreuses personnalités du monde politique, administratif et sportif. Le jeu en valait la chandelle, car il s’agit d’un événement initié par un groupe d’amis du président de la République pour occuper les jeunes sportifs du pays à l’occasion des vacances scolaires.

Au fil des éditions et des innovations, Mangal Traoré et les siens ont réussi à rendre cette compétition du sport de masse incontournable au regard de ses nombreuses retombées pour la politique de détection de talents. Les meilleurs talents détectés à l’occasion de cette 6ème édition bénéficieront d’un stage de perfectionnement au centre Ousmane Traoré de Kabala grâce à l’appui du parrain Hamane Niang. Ce sera au mois de décembre prochain pour l’équipe type et les 4 entraîneurs demi finalistes du tournoi. Hamane Niang veut ainsi renforcer les efforts consentis par les organisateurs qui ont le souci de la détection des talents purs aptes à servir les équipes et sélections nationales du pays.

Au cours de son allocution qui a précédé le coup d’envoi symbolique donné par la ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Mme Maïga Sina Damba, Hamane Niang n’a pas caché son émotion d’avoir été désigné parrain de cette compétition qui porte le nom du chef de l’Etat. Pour lui, au delà de sa modeste personne et de son cercle familial, cette reconnaissance s’adresse aussi à la l’ensemble des ressortissants de Kayes. Sa charge émotionnelle était d’autant plus forte qu’il s’agissait d’accueillir les représentants de toutes les régions du pays, en plus de Bamako.

Il a remercié les différentes délégations qui ont fait le déplacement à cette occasion d’échanges et de brassages, ainsi que les initiateurs qui ont eu l’idée de mettre en place cette compétition. « Qu’une telle coupe soit dédiée à son excellence Amadou Toumani Touré est à mon sens, la juste reconnaissance de son amour, mais surtout de ses efforts et sacrifices consentis pour la jeunesse et particulièrement pour la jeunesse sportive de notre pays » a-t-il laissé entendre.

L’intervention du parrain était précédée d’un imposant défilé qui a vu la participation de certaines associations et formations politiques qui partagent la vision du président de la République. En plus de la prestation de l’artiste Koko Dembélé, le public a été captivé par les parachutes de la fédération malienne de sport air qui ont apporté le ballon de la finale, quoique leur saut ait été fortement perturbé par les conditions atmosphériques du jour.

Envoyé spécial à Kayes
Souleymane Diallo

04 Septembre 2008