Partager

La saison officielle de football 2007-2008 s’est ouverte mercredi dernier par la finale de la Super Coupe Ben Oumar Sy. Face à face le champion en titre, le Stade malien de Bamako et le détenteur de la Coupe du Mali, le Djoliba AC, ont livré une rencontre disputée de bout en bout. Au finish, les Blancs ont enlevé le trophée par le score de 1 but à 0.

Cette énième confrontation entre le Stade malien de Bamako et le Djoliba AC était plus qu’importante non seulement à cause de la rivalité entre les deux clubs mais aussi de la détermination des équipes à faire une bonne entrée en matière de saison. Remporter la coupe serait aussi gage de sérénité pour l’une et l’autre équipe avant le démarrage ce week-end du championnat national. Surtout quand on sait qu’au sein de ces équipes, les pressions ne manquent pas du tout.

La rencontre a enregistré la participation de certains héros de la récente Coupe Amilcar Cabral, particulièrement du côté du Stade avec la titularisation par le coach Cheick Diallo du keeper Soumbeyla Diakité, d’Aboubacar Tambadou et du goléador Bakary Coulibaly. Du côté des Rouges de Bamako, le nouvel entraîneur Aliou Badra Diallo alias Conti s’est basé sur l’effectif dont il dispose depuis sa prise de fonction.

L’entame de la rencontre a été marquée par un round d’observation, les deux équipes voulant jouer la prudence. Après la demi-heure de jeu, les occasions de but se sont succédé de part et d’autre, mais sans succès avec des attaquants maladroits. Le Stade a poussé pendant les minutes initiales de la reprise avant de céder la domination à l’adversaire. Mais, c’est contre le cours du jeu et précisément à la 86e minute qu’Abdoulaye Samaké, l’ancien joueur de l’ASB, a mis fin aux espoirs des Rouges et de leurs nombreux supporters en signant l’unique réalisation de la rencontre. La fiesta a alors commencé dans la famille du club de Sotuba.

La rencontre aura révélé que les équipes ne sont pas réellement en jambe, car elles ont de nombreux déchets dans leur jeu. Le Stade, qui a eu le mérite d’être concret, s’est ainsi offert le premier trophée officiel de la saison sportive 2007-2008.

Les supporters du Djoliba devront attendre peut-être la Coupe du Mali et le championnat national avec toute leur armada de recrues qui ont coûté au club 88 millions de F CFA, selon le président Karounga Kéita « Kéké ».
Pour cela, il va falloir qu’ils soient patients et qu’ils permettent au tout nouveau coach « Conti » de travailler dans les conditions idéales, notamment avec moins de pression.

Ogopémo Ouologuem
(stagiaire)

14 Décembre 2007.