Partager

Des centaines de Sud-Soudanais dansaient vendredi dans les rues de Juba pour marquer ce qu’ils ont qualifié de « marche finale vers la liberté », à deux jours du début du référendum dimanche sur l’indépendance de cette vaste région sous-développée d’Afrique.L’accord de paix ayant mis fin en 2005 à 22 ans de guerre civile Nord-Sud prévoyait la tenue d’un référendum d’autodétermination du Sud-Soudan le 9 janvier 2011.L’échéance a été tenue malgré des retards dans l’organisation du scrutin qui avaient fait craindre son report, voire un retour à la guerre entre le Nord, musulman et en grande partie arabe, et le Sud afro-chrétien, du Soudan.Près de quatre millions de Sudistes se sont inscrits pour participer au scrutin qui doit se dérouler sur une semaine à partir de dimanche.Le HCR a précisé vendredi que le nombre de Sud-Soudanais déplacés dans le Nord du Soudan revenus dans leur région d’origine en vue du référendum a doublé depuis mi-décembre, atteignant 120.000 personnes.Les analystes et même les responsables politiques nordistes pronostiquent une victoire de l’option sécessionniste qui pourrait mener dès juillet, à la fin de la période intérimaire de six ans initiée par l’accord de paix de 2005.AFP.