Partager

Les demi-finales de la quatrième édition du tournoi de Streetball se sont déroulées samedi dernier au Palais de la culture. Chez les hommes, c’est Quimzambougou et ATTbougou qui sont qualifiées pour la finale tandis qu’Hamdallaye et Banankabougou sont les heureuses qualifiées chez les dames.

streetball.jpg
Comme il fallait s’y attendre, la phase retour des demi-finales a été bénéfique au double tenant du titre, Quinzambougou qui s’est imposé 36-31 à l’équipe de l’Hippodrome. Lors de la première journée, qui s’était déroulée il y a quelques jours, le team de Quizambougou avait emporté 19-18. Samedi, l’équipe a remis cela en dictant à nouveau sa loi devant les Bleus de l’Hippodromme qui ont subi une véritable humiliation. Au coup de sifflet final, les jeunes de l’Hippodromme, qui rêvaient d’atteindre la finale, se sont effondrés sur le plancher et nombre de joueurs ont pleuré à chaudes larmes.

«Le meilleur a gagné, il faut reconnaître qu’on n’avait pas la main aujourd’hui. L’équipe adverse était plus forte. Elle était plus engagée. L’arbitrage a un peu joué en notre défaveur. C’est ce qui a affaibli le groupe. Je félicite l’équipe de Quinzambougou », dira un joueur de l’Hippodrome.

Auparavant, l’équipe d’ATTbougou avait validé son ticket pour la finale en dominant Hamdallaye 39-37. Le bouquet final de cette troisième édition mettra donc aux prises l’équipe d’ATTBougou et celle de Quinzambougou. Du côté des filles, la finale opposera Hamdallaye et Banankabougou qui ont éliminé, respectivement Torokorobougou (21-11) et Faladiè (21-18). L’équipe de Faladiè était majoritairement composée des joueuses de la sélection nationale senior et junior et les Fatoumata Bagayoko, Djènèba N’Diaye, Nassira Traoré. Elles sont simplement passées à coté.
Les deux finales se disputeront le 26 novembre et sont placées sous la présidence des autorités sportives et politiques du Mali.

Sory I. Konaté

16 Novembre 2016