Partager


A l’initiative du Commissariat à la Sécurité Alimentaire (CSA), la salle de conférence de la Direction Générale de la Dette publique abrite du 14 au 16 avril 2008 un atelier national sur les indicateurs de sécurité alimentaire et la mise en place du dispositif de suivi-évaluation de la Stratégie Nationale de Sécurité Alimentaire (SNSA).

La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par Mme Lansry Nana Yaya Haïdara, Commissaire à la Sécurité Alimentaire. Le CILSS était représenté par M. Sadio Traoré, Directeur général de l’Institut du Sahel.

Il s’agira, au cours de cet atelier de trois jours, de partager avec les participants les indicateurs contenus dans le tableau de bord, présenter et valider une proposition de dispositif de pilotage et de suivi-évalutation de la Stratégie Nationale de Sécurité Alimentaire (SNSA) en précisant les acteurs et leurs responsabilités.

ETAT DES LIEUX

Dans le cadre du processus Sahel 21 engagé depuis 1999, le Comité Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS) a élaboré le Cadre Stratégique de Sécurité Alimentaire (CSSA) dans une perspective de lutte contre la pauvreté.

Le Mali, à l’instar des autres pays du CILSS, a élaboré sa Stratégie Nationale de Sécurité Alimentaire (SNSA). Dans une logique de rendre opérationnel le CSSA, le CILSS a élaboré une Stratégie Opérationnelle de Sécurité Alimentaire Régionale (SOSAR) dont l’un des volets est « la promotion de la bonne gouvernance de Sécurité Alimentaire ».

Les actions entreprises dans ce sens se résument en trois volets: la mise en place de structures appropriées au niveau national et régional (Conseil National de Sécurité Alimentaire -CNSA- et Conseil Régional de Sécurité Alimentaire -CORESA); l’élaboration et la validation d’un tableau de bord des indicateurs nationaux et régionaux de sécurité alimentaire; l’appui à la mise en place et au fonctionnement d’un dispositif de suivi-évaluation des stratégies nationales de sécurité alimentaire.

Après la tenue de l’atelier technique régional en Avril 2007 à Bamako, qui a validé le tableau de bord des indicateurs de sécurité alimentaire, il s’agira pour le présent atelier qui durera 3 jours, de valider les indicateurs sélectionnés aux niveaux régional et national afin de déclencher les actions d’accompagnement à mettre en oeuvre pour leur documentation.

LE MALI, L’UN DES PIONNIERS

Le Mali fait partie des pionniers dans les pays membres du Comité Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS) en matière d’élaboration et de mise en oeuvre de politique nationale de sécurité alimentaire. Après le Burkina Faso, notre pays est le deuxième à organiser son atelier national de restitution en exécution de la recommandation de l’atelier régional du CILSS.

Déjà, un atelier technique régional de validation du tableau de bord des indicateurs de sécurité alimentaire a été organisé les 16 et 17 avril 2007 à Bamako auquel tous les pays membres du CILSS ont participé.

Selon Mme Lansry Nana Yaya Haïdara, la tenue des ateliers nationaux permettra le démarrage effectif des opérations de collecte et la fourniture régulière de rapports dans le cadre de la mise en place et de l’animation d’un dispositif de suivi-évaluation de la stratégie régionale et des stratégies nationales dans les différents pays.

Je puis vous assurer que le Mali est très heureux et fier d’avoir eu l’opportunité d’organiser cet atelier car, l’opérationnalisation d’un dispositif de suivi-évaluation performant est aujourd’hui au centre des préoccupations non seulement du CSA en tant que service chargé d’assurer la mise en oeuvre de la politique nationale de sécurité alimentaire, mais aussi des autorités et instances en charge du pilotage de la politique et des programmes de sécurité alimentaire du pays”, a conclu Mme le commissaire à la Sécurité Alimentaire.

Daba Balla KEITA

15 avril 2008.