Partager


Les compétitions africaines débutent ce week-end pour nos équipes, notamment le Stade malien de Bamako. Les Blancs reçoivent, au stade Omnisports Modibo Kéita, l’AS Douane de Dakar. Ils se disent prêts à jouer crânement leur chance.

Le Stade malien de Bamako s’attaque à la Ligue africaine des champions ce dimanche face à l’un des deux représentants du Sénégal, l’AS Douane. Quant à l’ASB, elle se déplace à Freetown pour affronter le représentant de la Sierra Leone. L’ambition des Blancs est de se hisser dans la phase des poules de cette prestigieuse et lucrative compétition. Et pour ce faire, ils doivent franchir le cordon des douaniers de Dakar.

Ce qui dépend largement de leur prestation à domicile. S’ils veulent avancer dans cette compétition et surtout franchir le premier tour, les protégés de Mohamed Magassouba doivent prendre une avance confortable dimanche prochain.

Lors de l’assemblée générale du club, le président Mahamadou Samaké « Sam » avait assuré que la direction s’est donnée les moyens d’atteindre ses objectifs dans la Ligue des champions. Il avait évoqué des renforts avec l’arrivée d’un nouvel entraîneur, Mohamed Magassouba, et de quatre joueurs expatriés.

Sans compter que le club a récupéré l’essentiel de ses joueurs prêtés la saison écoulée. Avec des joueurs comme Amadou Diallo « Docteur », Harouna Diarra… le Stade doit réussir son baptême de feu.

Toutefois, les Blancs doivent beaucoup se méfier des douaniers sénégalais récemment vainqueurs du tournoi « Gala des Africains » contre l’US Ouakam (1-0). Un atout psychologique non négligeable pour les employés de la gabelle sénégalaise.

L’ASB se déplace à Freetown pour la Coupe de la Confédération (Caf). Avec un début de saison satisfaisant, les protégés de Diofolo Traoré ne doivent pas avoir de grosses difficultés à sauvegarder l’essentiel avant le match retour de Bamako.

Moussa Bolly

26 janvier 2007.