Partager


« Le sport et son impact sur le rendement des entreprises » : était le thème d’une conférence-débats organisée par Fitness Center, en partenariat avec la Coopérative multimédia Jamana et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). C’était jeudi dernier.

La conférence organisée le 23 novembre 2006, par Fitness Center et ses partenaires, visait à démontrer que la santé des entreprises passe par la pratique du sport. Au Mali, selon les statistiques, rares sont les entreprises dont les employés pratiquent le sport.

Dans le but de promouvoir le bien-être et la santé chez le plus grand nombre d’entrepreneurs maliens, Fitness Center offre un entraînement et des activités qui répondent aux attentes des travailleurs. Le Centre est également spécialisé dans la fourniture d’équipements sportifs.

Au Mali, le sport reste toujours réservé à quelques individus. C’est fort de ce constat que Birama Konaré, le manager de Fitness Center, et partenaires ont décidé de s’engager aux côtés des entreprises par le canal de la pratique du sport.

Pour Birama Konaré : « Les gens ont autre chose à faire que le sport » alors que celui-ci est un facteur de réussite pour les entreprises. Il a saisi l’occasion pour décerner un diplôme au groupe Tomota cité en exemple parmi les entreprises attachées à la culture du sport avant de convier les travailleurs à plus de pratique. « Le sport est l’indice de la bonne santé, donc la performance au quotidien des entreprises et quelle que soit la taille d’une structure, le sport est un exemple d’illustration pour un rendement meilleur », a-t-il affirmé.

Le représentant de l’OMS, Boubacar Diallo, tout en félicitant M. Konaré et son équipe, les a assurés du soutien de son institution. Il a insisté sur l’importance du sport et son rendement dans les entreprises, à travers des témoignages.

Selon lui, certaines maladies dont l’hypertension sont dues à un déficit de condition physique. Il a invité la presse à faire la promotion de la santé à travers des émissions radio et dans les colonnes de journaux. Et d’ajouter : « Faites du sport pour rester jeunes ».

Mamadou Sinsin Coulibaly, du groupe Kledu, s’est dit sensible au thème en rappelant que le « sport stimule l’endurance ». Il a invité l’Institut national de prévoyance sociale (INPS) à s’impliquer davantage dans la prévention des maladies cardio-vasculaires. Après un témoignage sur son cas, il a ajouté que le sportif est loyal, disponible et endurant dans l’entreprise.

La conférence-débats a enregistré la présence de plusieurs personnalités du sport, dont l’ancien directeur national des sports et de l’éducation physique, Mohamed Ould Salek, qui a fait certaines suggestions pour la bonne marche de Fitness Center.

Tous dans un esprit de solidarité ont salué l’initiative et souhaité plein succès au Fitness Center, qui compte aujourd’hui plus de 300 inscrits après seulement deux années d’activité.

Boubacar Diakité Sarr

Birama Konaré : « Le sport est essentiel »

Lors du débat, jeudi dernier, de Fitness Center sur « le sport et son impact sur la rentabilité des entreprises », son manager a fait une introduction dont nous vous proposons ici quelques extraits.

« Rares sont les entreprises maliennes qui développent une culture sportive basée sur l’incitation des salariés à pratiquer le sport dans un club ou bien dans un espace aménagé au sein même de l’entreprise. (…) Nous avons un grand retard, comme toujours sur d’autres pays… La pratique sportive est une question de santé publique.

Dans certaines boîtes, en Occident, l’exercice physique est presqu’une obligation. Soit le matin en arrivant au bureau, ou le soir après une longue journée de travail pour se décompresser ou pour se défouler sur un punching-ball en ayant l’image du boss en tête. En France, la marque Christian Dior dispose d’un centre de sport pour ses employés qui ont le choix entre 22 disciplines sportives. (…) De nos jours, dans ce système capitaliste, une entreprise a pour but de créer de la richesse, de gagner de l’argent. Pour ce faire, elle a besoin elle-même de ressources, de bras valides et dynamiques tout au long de l’année
».

27 novembre 2006.