Partager

Les finales de la 48è édition de la Coupe du Mali se sont jouées samedi dernier, 2 août 2008. Le Djoliba AC, détenteur de la Coupe du Mali de football 2006-2007 a donné une véritable douche froide à son éternel rival, le Stade malien de Bamako (5-0). C’était au stade Amari Daou de Ségou. La seconde demi-finale qui opposait au même moment, au Stade Babemba Traoré de Sikasso, le Club Olympique de Bamako (COB) à l’AS Nianan de Koulikoro, a tourné à l’avantage des Olympiens .

Dans les deux pôles d’attraction, à savoir Ségou et Sikasso, la surprise n’a donc pas eu lieu.

Mais, c’est la confrontation de Ségou qui retenait beaucoup plus l’attention du public sportif malien. Bien avant le coup d’envoi de cette rencontre , les pronostics étaient en faveur des Rouges, pour plusieurs raisons.

D’abord, parce que l’équipe est en grande forme, surtout avec l’expérience acquise en Coupe CAF et sa démonstration en championnat face au CS duguwolofila, laminé par 4 buts à 1, mercredi dernier à Koulikoro. Invaincus au plan national depuis la 12è journée du championnat, les Rouges de Bamako avaient envie de redonner confiance à leurs supporters qui gardent encore en mémoire, l’élimination de leur équipe en Coupe CAF. Et, il l’ont fait de la plus belle des manières.

Dans ce choc de Ségou, c’est la hargne de vaincre qui a beaucoup fait la différence. Prenant le jeu à leur compte dès le coup d’envoi de la rencontre, les Rouges de Hérémakono ouvrent le score à la 3è minute grâce au vieux briscard Bourama Traoré dit Bouaramablen, qui usant de sa riche expérience, a réussi d’une pichenette à battre le portier du Stade malien de Bamako.

Puis, sur un corner bien botté par Souleymane Dembélé, Khalilou Doumbia reprend victorieusement la balle et inscrit le deuxième but du Djoliba. Dominés dans tous les compartiments du terrain, les Stadistes encaisseront un troisième but à la 39è minute. Lassana Fana permettait ainsi à son équipe d’aller aux vestiaires avec trois buts au compteur.

A la reprise, les locataires de Hérémakono maintiennent la cadence et Yahiya Coulibaly aggrave le score pour son équipe. A quatre à zéro, les Blancs de Sotuba ne pouvaient que constater les dégâts. Insatiable, Lassana Fané assommera les Stadistes à la 99è minute du jeu. Score final: 5-0.

Que retenir donc de cette rencontre? C’est une véritable humiliation pour les Blancs de Bamako qui perdent du coup, tout en cette saison sportive (Coupe du Mali, championnat, ligue des champions d’Afrique). Quand au protégés du coach Aliou Badra Diallo, ils ont 99% de chance de réaliser le doublé Coupe du Mali-Championnat. Etant déjà assurés du sacre en championnat, il ne leur reste qu’à battre en finale le COB pour réaliser ce doublé.

Rappelons que le COB a obtenu son ticket pour la finale en dominant le Nianan de Koulikoro par 3 buts à 1. Tous les espoirs des Koulikorois s’envolent ainsi. Condamnés à descendre en deuxième division (D2), ils espéraient obtenir une petite consolation en se hissant en finale de la dame coupe du Mali.

Djoliba AC-COB, c’est donc l’affiche de la finale de cette 48è édition de la Coupe du Mali qui se disputera le 23 août prochain au stade Modibo Keïta. C’est une affiche alléchante, même si là encore, les Djolibistes partent avec les faveurs des pronostics. Mais, attention: la surprise est bien possible surtout quand on sait qu’ en 2002, le COB avait éliminé le Djoliba en demi-finale (2-0), avant de s’imposer en finale devant le Stade malien (2-1).

Bruno Loma

04 Aout 2008