Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sport
Cyclisme : une saison riche en couleurs

L’exercice 2013-2014 s’est achevé dimanche avec le championnat national-coupe du Mali qui a été remporté par Diakaridia Sangaré de l’équipe A de Sikasso

Les rideaux sont tombés dimanche sur le championnat-coupe du Mali de cyclisme. Le dernier acte de la course s’est déroulé sur le boulevard de l’Indépendance et a été marqué par la belle victoire de Diakaridia Sangaré de l’équipe de Sikasso A qui s’est hissé sur la plus haute marche du podium devant Abdou Diarra et Bréhima Diarra. Le coup d’envoi de la compétition avait été donné samedi avec la course contre la montre en individuel qui s’est disputée sur la distance de 15 km, soit 5 tours de piste à l’ACI 2000.

La 2è étape sera une course en ligne Bamako-Dialakoroba-Koulouba-Bamako longue de 110 km avec un critérium de 20 km sur le boulevard de l’Indépendance (10 tours de circuit). Il y avait trois sprints intermédiaires dans cette course en ligne : arrivée à Dialakoroba, au passage du sommet de Koulouba et à la fin du 5è tour de circuit sur le boulevard de l’Indépendance.

Le nombre de coureurs par équipe était fixé à 6 cyclistes au maximum et à 3 au minimum. Les bonifications en temps reportées uniquement au classement général individuel étaient attribuées dans la 2è étape de la compétition. Ces bonifications concernaient les sprints intermédiaires (points chauds) et l’arrivée.

Au 1er et 3è sprints intermédiaires, il était attribué respectivement 3’’, 2’’ et 1’’ aux 3 premiers coureurs classés, contre 5’’, 3’’ et 1’’ aux 3 premiers coureurs classés au 2è sprints intermédiaire. A l’arrivée de l’étape, il était attribué 6’’, 4’’ et 2’’ aux 3 premiers coureurs classés. Le classement général individuel au temps était établi par l’addition des temps enregistrés dans chacune des étapes en tenant compte des bonifications et pénalisations. Le leader du classement général individuel est le champion du Mali.

Le classement général par équipes s’établissait par l’addition des trois meilleurs temps individuels de chaque équipe. Toute formation réduite à moins de 3 coureurs était éliminée du classement général par équipe. Le leader au classement général par équipe était vainqueur de la coupe du Mali. Après la course et le calcul des points par la commission, Diakaridia Sangaré de la ligue de Bamako a été déclaré champion du Mali 2014.

Après avoir gagné la course contre la montre et s’être classé 2è de la course à la ligne derrière Bréhima Diarra, Diakaridia Sangaré s’est hissé sur la première marche du podium et succède au palmarès du championnat-coupe du Mali à Yacouba Togola, sacré l’année dernière. Vainqueur au classement général, l’équipe de Sikasso A remporte la coupe du Mali. Abdou Diarra a remporté le premier sprint intermédiaire, alors que les 2è et 3è sont revenus à Bréhima Diarra. Les 10 premiers de la course contre la montre et de la course en ligne ont été primés tout comme les 5 premiers au classement par équipe et en individuel. Les trois premiers de chaque sprint intermédiaire ont également reçu des prix.

Dans son allocution de clôture, le président de la Fédération malienne de cyclisme (FMC), Amadou Togola dira que la saison 2013-2014 a été riche pour le monde du cyclisme malien et ce, malgré la crise que traverse notre pays. « La vitalité de notre discipline malgré la crise que le pays traverse est à mettre à l’actif de la fédération mais surtout des sponsors, des partenaires et des autorités en charge des sports au Mali.

C’est le lieu de les remercier et de leur témoigner notre profonde gratitude », dira le premier responsable du cyclisme malien. « Ce championnat-coupe du Mali boucle donc une année riche sur le plan national qui va continuer avec d’autres compétitions sur le plan international comme le tour du Faso au mois d’octobre et le tour de la CEDEAO au mois de novembre », ajoutera le président de la Fédération malienne de cyclisme.

Le représentant du ministère des Sports, Oumar Diarrisso dira que la compétition a donné lieu à « un spectacle d’une grande facture qui témoigne de la volonté manifeste de la Fédération malienne de cyclisme de booster ce sport », alors que le ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Berthé Aïssata Bengaly insistera sur l’esprit fair-play qui dans lequel s’est déroulée la course. « Je voudrai remercier tous ceux qui ont fait le déplacement pour venir soutenir les cyclistes.

Il n’y a pas eu de gagnants ni de perdants, c’est le cyclisme malien qui a gagné aujourd’hui », soulignera-t-elle avant d’annoncer une aide de 500.000 F cfa à la fédération pour la réparation des différents vélos. Mme Berthé Aïssata Bengaly a également annoncé que l’Assemblée nationale s’associera désormais au ministère de l’Artisanat et du Tourisme pour soutenir le cyclisme du pays.

L. M. DIABY

L’Essor du 30 Septembre 2014

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés