Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
El Hadj Ag Gamou : patriote dans l’âme

Celui qui dès le 23 mai dernier a été désigné par le Chef suprême des armées pour diriger les opérations militaires à Kidal est peu connu des Maliens. Et pour pourtant, le Lieutenant-colonel El Hadj Ag Gamou, puisqu’il s’agit de lui, fait honneur à l’armée et à son serment de servir la nation. Un serment qu’il a fait à la faveur de son intégration dans l’armée suite à la signature du Pacte national en 1992. Qui est donc cet officier qui fait tant la fierté de nos compatriotes ?

El Hadji Gamou est né vers 1964 à Tidermène (région de Gao). Après l’épisode de la rébellion des années 1990, il est incorporé le 20 mars 1996 dans les rangs des forces armées. Ainsi, il suit une formation d’officier à l’école militaire inter-armes de Koulikoro (EMIA - spécial).

A sa sortie, Ag Gamou est muté à la 2e région militaire (Ségou) en qualité d’officier d’Etat-major. En 1999, voilà l’officier en Sierra-Leone où il est affecté à la Mission d’observation des Nations-Unies. Là il fait honneur au drapeau national, l’officier malien est tout simplement apprécié par ses chefs de la mission onusienne.

A son retour au pays en 2000, Gamou est décoré de la médaille de la "valeur militaire". Une reconnaissance de la nation à l’endroit de ce brillant officier. Deux ans plus tard, une nouvelle reconnaissance de la patrie : Ag Gamou est élevé à titre exceptionnel au grade de lieutenant-colonel.

En 2001, il est affecté à Gao pour occuper le fauteuil de commandant de régiment. Homme d’action, le lieutenant-colonel Ag Gamou devient très vite une terreur pour tous les bandits armés et d’autres groupes obscurs qui, à l’époque, écumaient le Nord. Et Gamou est désigné pour assurer l’intérim du commandant de la 1ère région militaire (Gao), en l’absence du titulaire parti faire un stage à l’extérieur.

En 2005, le lieutenant-colonel El Hadj Gamou est nommé officiellement à ce poste de chef du commandement de la 1ère région militaire. Et c’est fort justement qu’il a été désigné pour diriger les opérations militaires à Kidal.

A l’adresse de Gamou, les militaires, ses compagnons d’armes, ne tarissent pas d’éloges :"officier très calme, mais très efficace... Gamou s’est toujours distingué par sa loyauté et son attachement aux valeurs républicaines et surtout au Pacte national".

Des appréciations largement partagées par la hiérarchie militaire et les subordonnés de l’officier. En plus cet homme jouit aujourd’hui d’une confiance absolue des hautes autorités. Une confiance qui place Gamou à la tête de la première ligne de défense de Kidal.

La mission et la confiance ont été à hauteur de souhait. Car, en plus de la sécurisation de Kidal, Gamou et ses hommes ont fait preuve sur le terrain d’une discipline exemplaire. Patriote dans l’âme, le lieutenant-colonel Ag Gamou mesure l’ampleur de sa responsabilité.

Ces propos qu’il a tenus, il y a quelques jours, lors de la visite à Kidal du chef d’Etat-major général des armées confirment ses qualités : "si les autorités nous demandent d’aller à Teghargat, nous irons si elles signent des accords on les respecte".

Voilà, un officier qui ne manque pas de sens de patriotisme. Mission accomplie, Colonel !

C.H Sylla

02 août 2006.

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés