Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actu...
Crise au Nord Mali : deux localités occupées sur six attaquées par les rebelles

Tessalit, Andéraboukane, Niafunké, Aguelhok, Ménaka et Léré, six localités ont fait l’objet d’attaques des assaillants. Quel constat peut-on faire de la situation à l’issue de trois semaines d’affrontement ?

Ce sont les villes de Ménaka et de Léré qui restent sous contrôle des insurgés touareg. La première attaque sur Ménaka, le 17 janvier, s’était soldée par l’échec des assaillants à l’issue de quarante huit (48) heures de violents accrochages. Les rebelles s’étaient repliés à Aguelhok et Tessalit, situées dans la région de Kidal, avant d’être également défaits dans ces zones.

Comme preuve de détermination et de cohérence, ces derniers ont ouvert plusieurs fronts, une semaine après le premier assaut sur Ménaka. C’est ainsi qu’Andéraboukane et Léré furent attaqués conjointement par un nouvel assaut sur Aguelhok. Cet assaut fut périlleux pour l’armée malienne, le 24 janvier. Et Léré pris sans combat. Selon des informations, c’est à partir de cet ex-arrondissement que seraient parties les attaques contre la ville de Niafunké, chef lieu de cercle.

Les armes se seraient tues ces quarante huit (48) dernières heures mais les deux parties tiennent des positions stratégiques, les insurgés contrôlant notamment Ménaka et Léré. Si, selon nos sources, Ménaka renferme peu d’insurgés, la localité de Léré, située plus au sud à la frontière mauritanienne, leur servirait de base opérationnelle pour l’occupation du sahel notamment la zone de Nara dans la région de Koulikoro.

Les militaires maliens ont abandonné ces localités. Une option stratégique, selon l’armée. Et la nouvelle administration a imposé de nouvelles règles de conduite dans les villes notamment à Léré. A partir de vingt (20) heures, la population est intimée de rester à la maison

Seydou Coulibaly

06 Février 2012

©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés