Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Les Echos
Sport : Entre MaliFoot et CAN féminine

MALIFOOT : Stephen Keshi d’accord pour entraîner les Aigles

Le Nigérian Stephen Keshi, après un séjour de 48 heures dans notre pays la semaine dernière, aurait donné son accord de principe pour entraîner les Aigles du Mali, a-t-on appris auprès d’une source proche du dossier au sein de Malifoot.

Lors d’une rencontre mercredi et jeudi derniers avec un comité spécialement désigné pour choisir l’entraîneur de la sélection nationale, M. Keshi a accepté les termes du contrat proposé par la Fédération malienne de football, se disant disposé à travailler au Mali après quatre ans passés à la tête de l’équipe nationale du Togo, qu’il avait d’ailleurs conduit pour les phases finales de la Can et du mondial 2006.
Le contrat proposé par Malifoot, à Keshi, dont la durée initiale doit être déterminé par la suite, prévoit un salaire, un logement, une voiture etc. Le contrat doit en principe être paraphé prochainement entre les deux parties, selon notre source.

Keshi, qui est reparti au Nigeria se prépare pour rentrer dans notre pays où il doit revoir les autres détails notamment le choix de ses collaborateurs dans le staff technique, où trois noms lui auraient été proposés et éventuellement le calendrier Fifa du 25 mars prochain où il serait sur le point de négocier un adversaire pour les Aigles.

Stephen Keshi, ancien sélectionneur des Eperviers du Togo, avait été limogé par un bureau né d’une crise suite à l’affaire Adebayor après l’élimination du Togo dès le premier tour de la Can Egypte 2006.

L’actuel sélectionneur des Lions indomptables, l’Allemand Otto Pfister après avoir conduit le Togo au mondial a été limogé le 13 décembre 2006. il avait été temporairement remplacé par Keshi à la suite de la venue de Tata Avlessi Adaglo élu par une assemblée générale sous la direction de la Fifa.

Keshi a démissionné le 30 octobre dernier de son poste de sélectionneur du Togo après l’élimination des Eperviers par les Aigles du Mali lors des éliminatoires de la Can Ghana 2008.
Waid and see. Par Boubacar Diakité Sarr


Quel sort pour Jodar ?

S’il y a un sujet qui continue à faire couler beaucoup d’encre et de salive, c’est bien cette histoire du limogeage de Jean-François Jodar.

Comme une traînée de poudre, la rumeur sur le limogeage de Jodar par Malifoot a envahi toute la ville de Bamako, voire le Mali. Interrogé sur la question un dirigeant de la Fédération malienne de football a confirmé l’information tout en s’enfermant dans un flou compact du genre « On lui a confié le poste de DTN par une notification dont la copie a été envoyée au département, pour l’instant nous attendons Me Amadou Camara, chargé des questions juridiques à Malifoot en voyage avec le Stade malien de Bamako en Angola pour la résiliation du contrat ». Et depuis plus rien. Pas de point de presse de la part de Malifoot, pour un acte qui peut porter un sérieux préjudice à notre pays et à son sport roi.

Le silence de Malifoot démontre que l’information sur la fin du contrat de Jodar est fausse ou que c’est une manière de mettre la pression sur la tutelle et le sélectionneur officiel Jean François Jodar pour contraindre ce dernier à la démission. A quelques jours du match amical Mali-France A’, et à quelques mois du début des éliminatoires combinés Can Mondial 2010, le destin des Aigles est toujours obscur et les différentes échéances restent un grand danger pour notre équipe nationale. Toutes choses qui mettront les Aigles dans une position inconfortable.
B. D. S.



CAN FEMININE : Mali Guinée : 3-0

En route pour la Can


En s’imposant sur l’ensemble des deux rencontres face à la Guinée, les Aigles du Mali filles sous la houlette d’Aly Diakité se qualifient pour la 4e Can après 2002 et 2006 au Nigeria et 2004 en Afrique du Sud.

Déjà large vainqueur (8-0) de son adversaire du jour, notre sélection nationale féminine a battu samedi dernier au stade Modibo Keita son homologue de la Guinée (3-0) grâce aux réalisations de Fatoumata Diarra 26e, Yacaré Coulibaly 65e et Bassira Touré 79e en match retour comptant pour les éliminatoires de la 6ème Coupe d’Afrique des nations (CAN) prévue du 15 au 29 novembre 2008 en Guinée équatoriale.
Diaty N’Diaye et ses coéquipières participeront à Malabo (Guinée équatoriale) à la quatrième phase finale consécutive de leur histoire.


ILS ONT DIT....

Aly Diakité : (entraîneur du Mali)
« Très heureux et satisfait de cette qualification, maintenant nous pensons à la phase finale où nous comptons aller le plus loin possible. Pour l’instant nous n’en sommes pas là mais il faut des diagnostiques au préalable. J’ai vu une bonne équipe guinéenne, très volontaire mais qui manque un peu d’expérience dans le dernier geste. Je félicite mes joueuses qui avec cette victoire et la qualification rendent hommage à toutes les femmes maliennes en cette journée du 8 mars. »

Diaty N’Diaye : (capitaine du Mali)
« Je suis satisfaite dans l’ensemble des deux matches et surtout la qualification pour la phase finale. Nous nous préparerons en conséquence pour cette campagne où il s’agira pour nous de se surpasser dans la conquête du titre. Je profite au nom de mes coéquipières pour remercier les trois ministres (Niang, Mme Maiga Sina Damba et Mme Diarra Mariam Flantié Diallo) pour leur présence à nos cotés, sans oublier notre premier supporter, le chef de l’Etat ATT. Plus de peur pour mon état de santé et l’équipe adverse n’a pas démérité et je pense qu’elle a une marge de progression ».

Fabert Camara : (entraîneur de la Guinée)
« Bravo aux Maliennes et merci à mes joueuses. Je suis satisfait sur l’ensemble des deux rencontres. Nous allons tirer tous les enseignements avant de redynamiser notre championnat féminin. Nous avons une équipe d’avenir et d’ici 2012 elle fera parler d’elle. Je souhaite bonne chance au Mali pour la phase finale et remercie nos ressortissants de Bamako sans oublier nos diplomates ».

Trois ministres dans les vestiaires
Profitant de la journée internationale de la femme, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Hamane Niang était accompagné samedi dernier au stade Modibo Keita des ministres de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la famille, Mme Maiga Sina Damba et celle de la Communication et des Nouvelles technologies, Mme Diarra Mariam Flantié Diallo. Après le coup de sifflet final, les trois ministres ont successivement rendu visite aux deux équipes avec le même message d’encouragement.
Dans le camp malien, le ministre Niang a transmis le message de félicitations du peuple malien et du président de la République, Amadou Toumani Touré. Ses deux collègues les ont rassurées de leur soutien pour une bonne préparation de la prochaine phase finale de la Can prévue du 15 au 29 novembre 2008 en Guinée équatoriale.

B.S.D.

10 mars 2008

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés