Partager

La police kényane a arrêté vendredi un membre de l’opposition lors d’un raid spectaculaire mené à l’aube, pour son implication dans l’investiture symbolique de l’opposant Raila Odinga comme « président du peuple », ont annoncé sa formation politique et des sources policières. Miguna Miguna est le deuxième membre de l’opposition, après le député TJ Kajwang, arrêté pour avoir participé mardi à la prestation de serment symbolique de M. Odinga, qui refuse de reconnaître la réélection du président Uhuru Kenyatta en 2017 et estime que la victoire lui a été volée. Suite à cette cérémonie, organisée devant des milliers de partisans de l’opposition à Nairobi, le ministre de l’Intérieur Fred Matiang’i a qualifié d' »organisation criminelle » le Mouvement de résistance nationale (NRM) lancé par l’opposition pour mettre en oeuvre un programme de désobéissance civile, dont cette investiture. Plusieurs responsables policiers ont confirmé l’arrestation sous couvert de l’anonymat. La coalition d’opposition Nasa a elle dénoncé sur Twitter un « raid illégal sur la maison du général du NRM Miguna Miguna », qui avait perdu la course au gouvernorat de Nairobi en tant que candidat indépendant lors des élections d’août 2017 et n’occupe aucun poste officiel au sein de l’opposition.AFP