Partager

Le Collectif des associations de Tombouctou (Cat) a décidé une marche républicaine cet après-midi dans la 6e région en faveur de la mise en application de l’accord pour la paix et la réconciliation, le soutien aux autorités intérimaires et l’hommage aux morts de Nampala et Kidal.

Le porte-parole du Collectif, Salaha Maïga, contacté au téléphone hier, a confirmé la tenue de la marche dite républicaine dans la Cité des 333 saints. Initialement prévue le samedi, l’événement a été ramené à ce lundi à 16 h, en raison des trois jours de deuil décrété suite à l’attaque de Nampala qui a fait 17 et 35 blessés dans les rangs des FAMa. Elle partira de la place Sankoré au gouvernorat de la 6e région où un mémorandum sera remis au gouverneur de la région.

Même si le contenu de ce document n’a pas été divulgué, la question d’un soutien total de la Cat aux autorités intérimaires sera clairement manifestée avec des slogans qui rendront hommage aux morts de ces jours-ci.

A Tombouctou, a expliqué Maïga, toutes les dispositions sont prises pour que la marche se passe dans les meilleures conditions. La mobilisation sera une manière de démontrer que la région a opté pour la mise en route des autorités intérimaires au regard du fonctionnement des autorités communales dans une bonne partie de la 6e région, dont la Commune urbaine de Tombouctou.

A en croire les organisateurs, cette activité se veut un soutien à l’installation des autorités intérimaires dans la localité et l’application rapide et stricte de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale.

D’ores et déjà, la mobilisation a commencé par des émissions radiophoniques dans lesquelles les responsables de la commission d’organisation ont appelé les populations à se joindre à cette activité citoyenne qui participe de l’application de l’accord pour la paix et la réconciliation.

A. M. C.

25 Juillet 2016