Partager

Les 5 et 6 mai 2023, le cercle de Kadiolo a organisé des initiatives de soutien aux autorités de la République et des actions de collecte en faveur des Forces armées maliennes (FAMa). Les fonds et les céréales collectés ont été remis le 6 septembre 2023 aux bénéficiaires. La cérémonie a été présidée par le gouverneur de la région de Sikasso, Mme Kanté Marie Claire Dembélé, en présence aux autorités régionales (administratives, politiques, militaires, légitimités traditionnelles…). 

«Montrer aux plus hautes autorités maliennes et à nos FAMa notre reconnaissance, notre solidarité et notre adhésion entière aux initiatives en cours dans notre pays» ! C’est le sens que le président du Conseil de cercle de Kadiolo, M. Moulaye Diabaté, a donné aux actions initiées en mai dernier par les populations de Kadiolo en soutien à la transition et aux Forces de défense et de sécurité (FDS) du pays. Il s’agit notamment de collecte de fonds et de céréales pour les FAMa.

Au cours d’une cérémonie organisée le 6 septembre 2023 dans la salle de conférence du gouvernorat de Sikasso, une enveloppe symbolique de 1 million F Cfa et 11,5 tonnes de céréales (mil et maïs) ont été remises par le président du Conseil de cercle au préfet de Kadiolo. Ce dernier a, à son tour, remis les dons  au gouverneur avant que le Commandant Abdramane Coulibaly ne les reçoive au nom des FAMa. Ces dons ont été recueillis lors d’un téléthon, la collecte auprès des forces vives et l’opération de collecte de céréales à laquelle les différents villages du cercle ont contribué.

Pour la circonstance, le président du Conseil de cercle de Kadiolo a loué les sacrifices consentis par nos FDS pour la protection des personnes et de leurs biens au quotidien ainsi que pour la défense de l’intégrité du territoire national. «C’est le lieu de rendre un hommage appuyé à toutes les victimes militaires tombées sur le champ de l’honneur et à leurs familles qui ont besoin de la solidarité de tous et de chacun», a souligné Moulaye Diabaté.  «Tout Kadiolo est derrière les FAMa», a-t-il conclu en adressant aussi ses remerciements et sa reconnaissance au Colonel Abdoulaye Maïga (ministre d’Etat, ministre de l’Administration et de la Décentralisation, porte-parole du gouvernement) pour avoir accepté d’associer son image à ces journées de reconnaissance en tant que parrain.

Pour le président du Conseil local de la jeunesse de Kadiolo, Abdoulaye Touré, cette initiative est une reconnaissance des efforts consentis par les autorités de la transition afin de relever le pays et aussi du sacrifice consenti par nos FDS pour reconquérir l’intégrité du territoire national, pour sécuriser les Maliens et leurs biens. «La reconnaissance de ce sacrifice est un devoir de la population vis-à-vis de nos porteurs d’uniformes», a rappelé M. Touré.

Quand Kadiolo fait la légitime fierté de la République

Prenant la  parole, le représentant du maire de Sikasso n’a pas manqué de «remercier cette brave population de Kadiolo pour ce geste hautement patriotique. Au risque de me tromper, c’est la seconde fois que nous retrouvons dans cette même salle pour accueillir les populations de ce cercle. Pour rappelle, le Secrétaire général de la commune rurale de Fourou a aussi renoncé un moment à une partie de son salaire en soutien aux Forces armées maliennes (FAMa)». Pour Abdramane Sidibé, adjoint au maire de Sikasso, «les populations de Kadiolo viennent de faire vibrer le cœur de l’ensemble des Maliens par ce geste. Mais, ce n’est pas surprenant car cette population a toujours été citée pour sa bravoure».

A noter que l’Association des ressortissants et sympathisants du cercle de Kadiolo à Sikasso a aussi apporté sa contribution à cet acte patriotique. «Une partie de Kadiolo se trouve à Sikasso aussi. Nous sommes les ambassadeurs du Folona au Kénédougou. C’est aussi rappeler aux autorités régionales qu’elles n’ont pas toujours besoin de se déplacer ou d’envoyer des correspondances pour joindre les habitants de Kadiolo. Nous pouvons servir de relais en cas de besoin, en cas de nécessité. Nous assumons notre appartenance au cercle de Kadiolo et nous comptons pleinement jouer, comme toujours, dans tout ce qui le concerne», a déclaré M. Yaya Sanogo, président de la dite association et proviseur du lycée technique de Sikasso.

Et de poursuivre, «nous comptons toujours apporter notre pierre à l’édifice national, à l’œuvre de construction nationale sur tous les chantiers. Le pays ne pourra jamais se relever si nous ne prenons pas conscience que chacun de nous doit assumer son devoir et ses responsabilités, individuellement ou en groupe comme notre association. Il est important qu’on se donne la main, ressortissants de Kadiolo, populations de Sikasso et citoyens maliens».

«Nous sommes fières de nos populations… Au nom du ministre de la Défense et des Anciens combattants, de l’Etat-major général des Armées et de l’ensemble des Forces de défense et de sécurité maliennes, je dis merci aux populations de Kadiolo. C’est un jour inoubliable pour les FDS…», a déclaré le Commandant Abdramane Coulibaly en prenant la parole au nom de toutes les FAMa.

«C’est avec une immense fierté et une profonde gratitude que je reçois aujourd’hui, au nom du président de la Transition, Colonel Assimi Goïta, et au nom des FDS, ces généreux dons de la part des populations de Kadiolo à nos vaillantes Forces de défense et de sécurité», a assuré le gouverneur de Sikasso, Mme Kanté Marie Claire Dembélé. Pour elle, «cette initiative démontre une fois de plus que la solidarité et l’unité restent les piliers de notre société… En ce temps où la sécurité de nos concitoyens est une préoccupation majeure, votre geste est un témoignage éclatant de votre engagement pour la protection et la stabilité de notre région».

«Les FDS de Sikasso jouent un rôle essentiel dans le maintien de la paix et de la sécurité. Ces hommes et femmes sont nos gardiens, nos protecteurs et nous sommes tous redevables envers eux pour leur dévouement inlassable», a reconnu Mme Kanté. Pour Madame le gouverneur, cette contribution n’est pas seulement «un soutien matériel, mais aussi un message puissant de reconnaissance et de soutien moral». Elle a salué les populations du Folona pour leur «sens du devoir envers notre communauté» et pour leur «générosité». Et de rappeler, «nous devons tous être inspirés par cet exemple de solidarité pour continuer à travailler ensemble en vue de préserver la sécurité et la prospérité de notre région»

Au cours de la cérémonie, Madame le gouverneur de la région de Sikasso a fait observer une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes militaires et civiles de la crise multidimensionnelle à laquelle notre pays est confronté depuis des années. A noter qu’à son arrivée dans la capitale du Kénédougou, la délégation de Kadiolo a été accueillie par les membres de l’Association des ressortissants et sympathisants du cercle de Kadiolo à Sikasso dans la famille de Moumine Bamba, fils de Bakary Bamba qui a été chef de Canton du Folona.

Moussa Bolly

Source: Maliweb