Partager

Le Collectif des patriotes (COPA), une organisation très proche de l’ex-junte ne va plus occuper le devant de la scène pour demander la libération du général Amadou Haya Sanogo. C’est la déclaration faite hier par son président, Makan Konaté au cours d’un point de presse.

Selon M. Konaté cette décision est consécutive au manque de soutien dont il n’a pas bénéficié de la part des autres associations de soutien au général Sanogo. Plus surprenant, le président du COPA, qui avait déclaré que la juridiction civile est incompétente pour juger l’ex chef du CNRDRE, a soutenu que son Collectif fait désormais confiance au juge chargé du dossier.

Une volte face qui a surpris plus d’un. Car, ce même collectif avait appelé récemment ses partisans à marcher pour demander la libération du général Sanogo avant de revenir sur cette décision. C’est à la faveur d’une incompréhension et d’une confusion autour de cette marche remise aux calendes grecques que le président du COPA, a été interpellé le week-end dernier par le commissariat du premier arrondissement.

Kassoum THERA

05 Décembre 2013