Partager


On peut dire que par sa réélection à la tête de la structure du parti dans le quartier, au niveau de la sous-section de Badalabougou-SEMA, le secrétaire aux relations extérieures du CE-Adéma a pris sa revanche sur tous ses adversaires politiques.


En effet, après l’assemblée générale des comités, tenue le vendredi dernier (18 Juillet 2008), la sous-section Adéma de Badalabougou s’est, à son tour, réunie le jour suivant (samedi 19 Juillet) pour sa traditionnelle conférence, mais non sans confusion. Aussi, nombreux sont les militants qui n’ont pas caché leur déception.

Rappelons que Boubacar Bah dit “Bill ” avait été mis à l’écart par certains de ses camarades qui étaient parvenus à renouveller la structure du parti dudit quartier, au moment où il était en mission du parti en Grèce. Mais certains militants se doutaient bien que ces “camarades” allaient profiter de l’absence de Bill pour faire ce renouvellement et le remplacer par Seydou Nourou Diallo.

Tout comme Boubacar Bah “Bill”, Seydou Nourou Diallo est aussi militant de première heure de l’Adéma association, puis de l’Adéma, parti politique. Mal cependant en a pris à la tendance Seydou Nourou Diallo, car quelques jours seulement après le retour de Bill, une réunion extraordinaire a été tenue chez lui par la section qui, à cette occasion, décida… de l’invalidation du bureau mis en place et dirigé par Seydou Nourou Diallo.

Deux motifs sont avancés pour justifier cette invalidation. Le premier est relatif à la violation de l’article 41 du règlement intérieur du parti, qui stipule que la conférence élit le bureau de la sous-section de 29 membres. Ce nombre sera complété à 31, avec les représentants des femmes et des jeunes.

Aux adversaires de Bill, on a reproché surtout d’avoir violé cette disposition règlementaire du parti, en mettant en place un bureau de 26 membres. Le second motif d’invalidation avait trait à la violation de l’article 19 du règlement intérieur qui précise que les membres du bureau sortant de la sous-section doivent être convoqués à la conférence.

Mais tel n’a pas été le cas, du moins à la lecture du rapport de supervision de la conférence qui a porté Seydou Nourou Diallo à la tête de cette sous-section. A la faveur de la conférence de sous-section du samedi 19 Juillet, Bill est en tout cas parvenu à faire échec à tous ceux qui ont ourdi ce complot contre lui en reprenant sa place à la tête de la sous-section. Et cela, grâce au dynanisme de ses camarades qui lui sont restés fidèles.

Aussi, malgré la présence de la tendance qui lui est hostile, Bill a été réélu à l’unanimité, lors de cette conférence de sous-section du samedi. Car son adversaire ne pouvait être délégué, puisqu’il avait été battu par Oumar Sow, a-t-on jugé. Mais cette réélection du secrétaire aux relations extérieures du CE Adéma par sa base n’a pas été facile, en raison même de l’atmosphère qui y régnait, marquée surtout par des agressions physiques et verbales.

C’est pourquoi, dans les coulisses, on apprend que Seydou Nourou Diallo aurait déposé une plainte contre Bill, pour agression. Mais pour le moment, on ignore les vrais motifs de cette dispute, ou si une suite été réservée à cette affaire.


Laya DIARRA

21 Juillet 2008