Partager

Ces per­sonnes qui militent aujourd’hui dans Convergence 2007 et qui viennent de tous les hori­zons politiques ont en commun un seul point :

elles contestent toutes la décision de leurs partis respectifs de s’aligner der­rière le Président Amadou Toumani Touré lors de la présidentielle à venir. Une décision qu’elles interprè­tent comme la renaissance du monopartisme qu’il faut combattre à tout prix. C’est fort de cette conviction que ces cen­taines de milliers de mili­tants de Convergences 2007 tablent aujourd’hui pour l’émergence d’une autre candidature. Et l’homme qui incarne ce changement, à leurs yeux, n’est autre que Soumeylou Boubèye Maïga.

Ce dernier, très Impressionné par la mobilisation extraordinaire et la détermination de ses fans, franchira un palier supplémentaire dans la course vers Koulouba. Dans une salle Miéru Bâ pleine à craquer, Soumeylou Boubèye Maïga donnera le sens de son combat. Selon lui, c’est par fidélité à la lutte contre la dictature qu’il s’est engagé dans cette entreprise. Ce dont il s’agit, fera-t-il savoir, « c’est de lutter contre ceux qui veulent nous amener dans les dérives, dans le déshonneur. Nous com­battons contre la démis­sion et le déshonneur« .

Le choix de Ségou pour tenir ce meeting après celui de Bamako n’est pas fortuit. Selon Soumeylou Boubèye Maïga, Ségou a été une terre de courage, d’engagement et de lutte.

Il tiendra à faire savoir à tous ces militants et sympathisants que « la lutte que nous menons aujourd’hui concerne cha­cun de vous parce qu’il y en a qui veulent nous transformer en monnaie d’échange, en marchan­dises pour eux mêmes« , Ces derniers selon, Soumeylou Boubèye Maïga, pensent que c’est ainsi qu’ils pourront conserver les responsabilités qu’ils assument depuis longtemps grâce à vous Soumeylou Boubèye Maïga lancera cet appel pressant : « tous ceux qui ne veulent pas être confis­qués, que leur mémoire ne soit pas confisquée par d’autres se retrouvent dans Convergence 2007« .

Selon lui, l’image qu’on donne aujourd’hui de notre pays n’est qu’un simple cliché, la réalité, étant tout autre. Plus* d§ 70 96 de Maliens vivent aujourd’hui dans la pau­vreté, dira-t-il, Selon lui, cela veut dire que 7 maliens sur 10 sont dans la pauvreté les 3 autres sont encore plus fragile parce qu’il se battent pour les autres. C’est pourquoi, expliquera Soumeylou Boubèye Maïga chacun d’entre nous a des difficultés pour envoyer ses enfants à l’école, se faire soigner.

C’est pour renverser la tendance actuelle et offrir un meilleur avenir aux Maliens que Soumeylou Boubèye Maïga veut briguer aujourd’hui la magistrature suprême. Si à Bamako, le doute était permis, à Ségou il à été on ne peut plus clair, Dans la salle Mieru Bâ de Ségou, il dira : « nous irons aux élections 2007 pour faire, gagner ceux qui attendent des solutions, ceux qu’on veut transformer en mar­chandises afin qu’Us aient leur destin en main eux-mêmes« . Il tiendra cependant à faire savoir que Convergence 2007 ne lutte contre personne, contre aucun parti.

Parlant des alliances concoctées par certaines formations politiques de la place pour faire élire l’actuel Président de la République, Soumeylou Boubèye Maïga invita les citoyens maliens à se demander si c’est normal que nos impôts conti­nuent à financer des partis qui ne veulent pas aller aux élections.

En vue d’assurer plus de transparence dans les opérations électorales de 2007, il compte former en février 30 000 personnes pour les élections. Avec cette stratégie et ces dis­positions, dira-t-il, « nous irons le plus loin pos­sible« , C’est sur cette note d’espoir que Soumeylou Boubèye Maïga a lancé sa campagne à Ségou en disant ; « allons y, en marche pour 2007« .

Birama Fall envoyé spécial à Ségou

26 dec 2006